Akimura Maemi Forumh11

Bienvenue dans cette prestigieuse académie asiatique, mais aussi occidentale, réputée pour ses nombreuses options, ainsi que son confort.
Et oui, il est inutile de prendre le tramway ou de venir en voiture lorsque les dortoirs se trouvent juste à côté de l'établissement scolaire!
Cette académie accueille les collégiens, les lycéens, mais aussi les étudiants universitaires.
C'est une belle académie vu de cette façon, mais encore faut-il avoir les moyens de payer car tout ceci n'est pas donné! Elle est réservée à la haute société, et donc très chère, si vous êtes un prolétaire arriverez-vous à l'intégrer?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Akimura Maemi

Aller en bas 
AuteurMessage
Akimura Maemi
Je suis l'une des rares nobles de nos jours...
Je suis l'une des rares nobles de nos jours...
Akimura Maemi

Balance Cochon
Messages : 569
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : Là haut :D
Emploi/loisirs : Musicienne.
Sentiments, humeur : Lunatique.

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Musique & Astronomie
¤ Année & Etablissement ¤: Lycée, Quatrième année.
¤ Autres/RPs ¤:

Akimura Maemi Empty
MessageSujet: Akimura Maemi   Akimura Maemi EmptyMer 7 Juil - 0:12

Akimura Maemi


Akimura Maemi Newava10




  • ¤ Personnage ¤

- Nom & Prénom : Akimura Maemi
- Surnom(s) : Emi
- Âge, lieu et date de naissance : 17 ans et née à Yokohama, un 31 octobre.
- Sexe : F
- Préférence sexuelle : Hétéro
- Origine(s) : Japonaise.
- Nationalité : Japonaise.
- Langues parlées : Japonais, Anglais, Français.
- Année scolaire : Quatrième année.
- Club(s) : Musique et Astronomie
- Classe sociale : Noble
- Prédéfini ? : Non

- Description physiologique :
Pour presque tous les critères, Emi se situe dans la norme, aussi bien au niveau du poids, de la taille, des formes... Elle n'est pas du tout complexée par son apparence physique, bien au contraire. Du haut de ses 1, 60 m, le monde lui paraît bien trop grand, c'est pourquoi elle passe la majeure partie de son temps chez elle. Maemi n'est pas vraiment musclée malgré la pratique variée (Ha ha, c'est le cas de le dire) d'activités sportives.

Sa tête est de forme ronde même si elle n'est pas pour autant joufflue. L'adolescence n'a pas beaucoup marqué son visage et elle conserve une peau bien lisse, malgré quelques impuretés. Son teint pâle contraste avec ses yeux naturellement très foncés, même si ceux-ci sont souvent cachés par des lentilles de couleur (toujours bleues), car Emi aime bien jouer avec la nature et modifier son apparence à sa guise. Pour continuer sur la même lancée, elle ne sort jamais sans s'être maquillée. Seuls ses paupières sont peint de couleur foncée pour faire ressortir son iris bleu artificiel et elle décore sa joue droite d'une ou plusieurs étoile(s).

Elle fait systématiquement onduler ses cheveux censés être raides (sous prétexte que ça va bien avec les rondeurs de son visage) et colore certaines mèches. Ainsi, il est difficile de définir sa coiffure. Emi a tout de même une préférence pour ses cheveux bruns (couleur naturelle) dans lesquels est dissimulée une mèche noire, le tout légèrement bouclé. La plupart du temps, elle ne les attache pas et s'y oblige lors des grandes cérémonies.

Les principaux accessoires qu'elle arbore ont souvent un rapport avec les étoiles, les nuages, le vent, etc. Cela reflète bien son caractère lunaire et s'explique par sa continuelle envie de se rapprocher du ciel. Sa couleur préférée est d'ailleurs le bleu, qui revient souvent dans ses tenues.

Pour son style vestimentaire, Maemi recherche des vêtements confortables mais pas négligés pour autant. A chaque fois que quelque chose lui plait, elle l'achète, et avec la situation financière de sa famille, aucune limite ne vient la bloquer dans son élan, si bien que son dressing fait deux fois la surface de sa chambre. Chaque matin, Emi passe presque une heure à décider de sa tenue et arrive parfois en retard en cours à cause de cela. Le père de Maemi lui reproche d'avoir la fièvre acheteuse, mais la jeune fille fait la sourde oreille: ce n'est pas l'argent qui leur manque.
Elle s'habille de manière simple et raffinée. Maemi délaisse les motifs qui chargent trop les vêtements à son goût. Elle porte plus de robes que de pantalons en général, sauf en hiver. Elle a aussi un faible pour ce qui est léger et vaporeux mais qu'on ne peut porter qu'au printemps Very Happy.

- Description psychologique :

Maemi est une fille plutôt insolente, surtout avec les gens qui lui sont normalement supérieurs. Elle méprise la hiérarchie de sa famille et ne prend pas de gants lorsqu'elle parle à son père. Cela dit, ce n'est pas une vraie rebelle car elle est plutôt dépendante de la fortune de ses parents, ou du moins elle en profite sans remords. Emi est un peu méprisante des autres classes sociales. Elle pense que ces personnes sont plus grossières que les nobles et ont eu une éducation moins soignée. Cependant, elle trouve sa propre éducation vieux-jeu, notamment les cours d'équilibre, de diction, de comportement (étrange discipline qu'elle n'a jamais réussi à apprendre) et ne comprends pas l'utilité de ces leçons. Elle n'a pas compris non plus pourquoi elle devait apprendre l'anglais et le français alors qu'elle habite au Japon et ne compte pas en partir; ses plus sont par ailleurs plutôt les matières scientifiques, les seules où elle travaille vraiment. Au niveau scolaire, donc, son niveau global n'est pas brillant sans être catastrophique à cause de ses résultats très hétérogènes. D'après ses enseignants, elle « choisit ses matières ».

Un peu misanthrope, elle ne parle pas spontanément à des inconnus et sa devise demeure « A part mon I-Pod », j'écoute personne. ». Elle est un peu difficile, donc, au premier abord, mais il s'agit en réalité d'une fille très gentille bien plus altruiste qu'elle n'y paraît. Seulement, la plupart des gens se contentent de la première couche pour se faire une idée de la personne et ne voient pas pourquoi ils devraient apprendre à mieux connaître une fille aussi désagréable. A propos de ces réactions, Maemi fait comme si elle s'en fichait mais, au fond, elle aimerait bien se faire plus apprécier. Elle pense juste qu'elle aurait mauvaise conscience si elle changeait pour les autres. Bien sûr, elle ne s'affiche pas ainsi en présence d'invités de son père, elle a une certaine éthique, et puis, elle ne veut pas salir la réputation de la famille Akimura à grande échelle. Pour en revenir à son cercle social, il n'est pas très évolué et elle n'a pour amis que des aristocrates et des nobles. Comme elle ne fréquente que des établissements privés et très réputés, elle ne se frotte pas souvent aux échelons les plus bas de la société, et Maemi fait partie de ces personnes qui n'aiment pas beaucoup ce qu'ils ne connaissent pas.

Dans la longue liste de ses défauts, on peut rajouter la gourmandise et la paresse. La gourmandise, parce que même si elle ne mange pas beaucoup à table, elle avale ce qui lui plait en dehors des repas. C'est aussi une grande amatrice de fruits. La paresse, parce qu'elle remet systématiquement au lendemain ce qu'elle pourrait faire le jour même quand ce sont des choses « ennuyeuses » comme travailler, ranger sa chambre et surtout son linge...

Ses qualités sont elles aussi très nombreuses, mais il faut bien la connaître pour s'en rendre compte. Maemi est par exemple douée d'un sens artistique qui n'appartient qu'à elle; elle a beaucoup d'humour et sait redonner le sourire à ceux qui n'ont pas le moral. Elle est assez modeste sur tous les sujets, y compris sur l'immense fortune et la réputation de sa famille. Enfin, elle est ambitieuse et pense que la véritable sagesse, c'est d'avoir des rêves tellement grands qu'on ne peut pas les perdre de vue pendant qu'on les poursuit.

Ses loisirs sont divers et variés. Elle change d'activité physique très souvent, quand elle commence à connaître un peu le principe d'un sport. La seule chose dont elle ne s'est jamais lassée est la musique: elle fait de la guitare depuis qu'elle a 9 ans. A part ça, elle dessine, elle peint... Emi trouve ça agréable mais elle n'y passerait pas ses journées. La majeure partie de son temps, elle la passe allongée sur son lit à s'inventer des histoires.

Emi est une fille assez lunaire (comme il est dit plus haut). Elle est souvent dans les nuages ce qui lui a valu plusieurs fois de se faire exclure de cours, rater sa station dans les transports en commun (les rares fois où elle a pris le bus pour revenir de l'internat), se prendre des arbres/ poteaux/ passants en pleine figure dans la rue, etc. Cela lui vaut une imagination sans limites; en revanche, elle est incapable de parler d'elle-même car elle se trouve vraiment quelconque, d'où ses nombreux hors-sujets en rédaction. Maemi a toujours été fascinée par le ciel, qu'il soit bleu, couvert de nuage ou parsemé d'étoiles. Même petite, elle n'avait pas peur des orages et regarde avec admiration les éclairs lors des tempêtes. Son plus grand rêve? Voyager dans l'espace, ce qui ne laisse pas de doute sur ses ambitions professionnelles.

- Histoire :

Le clan Akimura possédait au XVIème siècle un vaste domaine sur l'île de Hokkaido, accédant ainsi au titre de Daimiyo. Après 1871, leur territoire devint une préfecture et ils furent obligés de résider à Tokyo. Le nom Akimura plongea alors dans l'oubli (mais conserva son prestige) jusqu'à la création en 1958 de l'entreprise Suny par Akimura Naoya. Devenue une firme multinationale parmi les plus célèbres, elle évoque pour tous un matériel de haute technologie de qualité(appareils photos, ordinateurs et téléphones portables), du fait de son implantation sur tous les continents.


Il y a 17 ans naissait dans un hôpital de Yokohama la petite fille du fondateur de Suny. La dernière née du clan Akimura s'appelait Maemi. Rose et souriante, elle volait à chaque visiteur des sourires et des regards attendris. Lorsqu'elle vit l'extérieur pour la première fois la nuit était splendide. Le ciel était constellé d'étoiles, qui restèrent pour toujours dans les yeux de la petite fille.

Maemi était destinée à vivre dans le luxe dès sa naissance. Les ventes de Suny explosaient dans tous les domaines assurant à la famille Akimura richesse et prospérité. Akimura Hana, mère de l'enfant, ne travaillait pas et passait son temps à s'occuper de sa petite fille. Emi se révéla très épanouie dès son plus jeune âge: elle apprit très tôt à parler et à marcher. Comme elle avait du mal à s'endormir, on lui faisait écouter des berceuses et elle s'apaisait. C'est sans doute de là que vint par la suite son goût pour la musique.

Emi entra à l'école primaire l'année de ses six ans. Au premier abord, l'école lui plaisait: elle aimait apprendre et elle avait un potentiel considérable. Elle découvrit néanmoins la morosité du quotidien, et en fut rapidement dégoûtée. Alors, pour avoir le sentiment d'échapper à la monotonie de ses journées, elle savourait chaque instant qui ne lui était donné qu'une fois et qui lui procurait une sensation agréable. Ces évènements étaient souvent liés au son mais elle n'en était pas encore consciente. Un an passa. Elle savait à présent lire et écrire et dévorait toutes sortes de romans. Elle aurait aimé, un jour, avoir une imagination aussi étendue que celle de ses auteurs préférés. A l'époque, Emi voulait être écrivaine, même si elle savait très bien que son père comptait sur elle pour prendre sa place au sein de Suny. Petite, elle n'aimait pas cette entreprise et ne voyait pas son intérêt. Elle aurait été plus fière si sa famille était propriétaire d'une imprimerie.

La même année, les parents d'Emi voulurent qu'elle pratique des activités physiques et sportives. C'est là qu'ils découvrirent que leur Maemi manquait fortement de patience. A chaque fois que quelque chose l'énervait dans un sport, elle voulait en changer et était infernale jusqu'à ce que l'on cède à ses caprices. Cette technique fut utilisée par Emi de nombreuses fois au cours de sa vie, entre autres pour changer d'institution. Ce n'était que les débuts des caprices de la petite fille. Son père étant souvent absent, elle se sentait en manque d'affection paternelle et, pour attirer son attention, multipliait les bêtises et lui demandait des cadeaux très chers pour son anniversaire juste histoire de le faire réagir. Mais il ne se passait rien. A chaque fois que Maemi l'appelait, elle tombait sur son secrétaire qui répondait à ses questions à la place de son père. Avec le temps, elle apprit à camoufler sa tristesse jusqu'à ne plus savoir elle-même pourquoi elle n'était pas vraiment heureuse.

Maemi passait une heure par jour avec une femme qui lui apprenait « à bien parler », à « bien marcher » et à « bien se tenir ». N'y voyant aucun intérêt, elle faisait souvent tomber le dictionnaire qu'on lui mettait sur la tête, mettait les coudes sur la table et abandonnait quand elle n'arrivait pas à articuler. Elle travailla quelques années plus tard l'Anglais et le Français avec la même assiduité.

La première fois qu'elle fut envoyée en internat, elle avait neuf ans. Elle ne se souvient plus des raisons exactes de cette exclusion du domicile familial, mais elle n'avait pas exprimé d'opposition. C'est lors de cette année scolaire qu'elle rencontra Harumi. Maemi et elle étaient assises à côté en classe. Elles partageaient aussi la même chambre. Harumi avait adressé la parole pour la première fois à Maemi en constatant qu'elle possédait un produit de la marque Suny qu'elle n'avait encore jamais vu en boutique. Emi s'était alors sentie obligée d'expliquer que c'était son père qui dirigeait la firme, et elle s'étonnait que sa compagne de chambre n'ait pas fait le rapprochement. A partir de ce moment, Harumi s'était mise à lui parler beaucoup plus, parce qu'elle avait enfin trouvé un sujet à partager. Leurs conversations se sont ensuite diversifiées et elles se sont découvert une haine commune des jours qui se ressemblent à n'en plus finir. Cette année-là aussi, Maemi se découvrit une nouvelle passion. Avant, elle écoutait de la musique juste pour s'endormir. Après avoir suivi un éveil à l'éducation musicale, elle savait déjà ce qu'elle voudrait faire l'année suivante et demanderait à son père à son anniversaire. Emi voulait devenir guitariste \o/.
Ce fut la seule activité extra-scolaire qu'elle ne lâcha pas.

Quelques années plus tard, Emi commença à mettre au point son plan « 1 an = une école » qui consistait à s'en aller de son lieu d'études quand elle commençait à trop bien le connaître. Elle mettait au point des stratagèmes énormes pour se faire virer ou s'en aller librement. Ses idées à se sujet étaient retranscrites dans un cahier qu'elle remplissait avec Harumi à qui elle avait véhiculé cette idéologie anti-morosité. Les deux filles choisissaient une institution et elles s'y rejoignaient chacune leur tour. Durant ces années, aucune d'entre elles ne noua de véritable amitié avec d'autres personnes. Elles étaient inséparables quoique de moins en moins ''synchro'' en matière de changement d'établissement.
Partout où elle allait, elle ne passait plus inaperçue. Les gens tiquaient tout de suite à son nom de famille: « Naonnn? Akimura? Comme le directeur de Suny?Waouhhh! » A la fois gênée et flattée au début, elle répondait par un sourire timide et faisait mine de ne pas voir les tentatives d'amitié intéressée de ses camarades. Puis Maemi s'enferma dans l'idée qu'elle n'avait qu'une seule amie: Harumi. Tous les autres voulaient juste se vanter de connaître Akimura Maemi. Alors, peu à peu, elle appris à tourner en dérision cette hypocrisie, parce que ça la faisait souffrir, tous ces sourires mielleux faux, ces fausses bonnes intentions, ces faux compliments. Et, comme toujours, la franchise et la complicité qu'elle entretenait avec Harumi lui permettaient de rendre sa vie plus gaie, douce et pétillante.

Maemi n'avait pas laissé tomber sa passion pour les étoiles. Elle souhaitait devenir Astronome ou quelque chose dans le genre si elle ne réussissait pas dans la musique. Bien sûr, elle n'en parlait pas à ses parents. Quant à son vieux projet de devenir écrivaine, il lui en restait une imagination débordante. Elle s'endormait au rythme des chansons qui circulaient dans ses écouteurs, les paupières closes mais tournées vers sa fenêtre ouverte et transportée dans son monde imaginaire où ses rêves devenaient réalité.

Quand elle eut 13-14 ans, il fut de plus en plus difficile pour Emi de faire accepter à son père ses changements d'école et elle devait faire des choses de plus en plus graves pour se faire virer, d'où quelques tâches disgracieuses sur son dossier scolaire. Elle faillit perdre Harumi de vue car elle ne la rejoignait pas et, finalement, elles se retrouvèrent dans le même lycée à 15 ans. Au bout de 6 mois, Maemi voulait déjà s'en aller, ce qui n'était pas l'avis de son père et, cette fois, des parents d'Harumi. Il accepta de la laisser partir à condition d'y rester au moins un an + la fin de l'année scolaire en cours. La jeune fille promit sans y penser mais ne savait pas que sa complice ne pourrait pas la rejoindre. Pendant un an et demi, Maemi & Harumi se retrouvèrent séparées.

Ces 18 mois furent les plus longs et les plus ennuyeux que Maemi ait jamais passé. Bien sûr, elle aurait pu se faire renvoyer comme les autres fois mais elle ne pourrait pas se retrouver avec Harumi dans son ancienne école. Et puis, elle avait une conscience, la petite Emi, et même si son père n'avait pas toujours été très agréable avec elle, c'était la seule promesse qu'elle aurait à tenir de toute sa vie.

** Ellipse **

-Maemi, votre chambre est moins bien rangée que l'écurie!
-Mais non, ma chambre n'est pas mal rangée, je suis une artiste...
-Je vous préviens, vous ne sortirez pas de la maison tant que vous n'aurez pas arrangé tout ça.
-De toute façon, je ne comptais pas sortir, vous avez vu le temps qu'il fait ?
-Quand vous déciderez vous à écouter et à faire ce qu'on vous dit? Vous avez 17 ans!
-A part mon I-Pod, j'écoute personne.
Maemi claqua la porte de sa chambre, se jeta sur son lit et attrapa un panda en peluche. Il avait l'air un peu usée, une oreille déchiquetée, le poil plus gris que blanc. On venait de lui dire qu'elle avait 17 ans, et se voir grandir lui faisait mal au cœur. Emi tira son sac vers elle et fouilla à l'intérieur pour prendre son portable. C'était le dernier Suny Ericsson, rebaptisé par elle- même Sonic l'Hérisson. Elle chercha dans le répertoire à la lettre H, sélectionna le premier numéro et démarra l'appel. C'était le numéro d'Harumi. Emi avait le pouls qui s'accélérait. Elle espérait ne pas entendre comme d'habitude...
« Le numéro que vous avez composé n'est plus attribué. Veuillez consulter le service des renseignements. »
Le portable avait continué sa pensée. Elle l'envoya à l'autre bout de la pièce. Maemi s'en fichait: il n'aurait rien, tout était en moquette. Son regard se balada dans la pièce. Oui, quand-même, c'était le bordel dans cette chambre, y avait des fringues de partout, des partitions éparpillées et un dossier d'inscription perdu dans l'ordre perturbant de son bureau. C'était le seul meuble rangé parce qu'elle ne l'utilisait jamais. Comme elle n'avait rien à faire, Emi se leva, accéda à son bureau et ouvrit le dossier. « Gakuen Suigyoku », genre c'était une institution très réputée, avec un bon niveau, un cadre agréable etc. Sa nouvelle maison à partir d'Avril, donc. Encore un endroit rempli de gens qui ont pleinnn de fric mais qui donneraient quand même n'importe quoi pour se faire offrir le nouvel ordi portable VAIIO. De toute façon, dans un an, elle aurait fini de voyager d'une académie à l'autre. Ou pas.
Les yeux de Maemi se tournèrent vers le calendrier sur le mur opposé à son lit. On était le 20 mars.


- Job : /

- Relation(s) :

Famille:
Maemi est fille unique, et donc officiellement l'héritière de Suny.
Son père, Akimura Takasuke , est à la tête d'une entreprise multinationale spécialisée dans l'industrie de haute technologie (Suny). Cette entreprise est classée parmi les 20 plus puissantes au niveau mondial.
Sa mère, Akimura Hana, est une descendante du clan Magemi dont la noblesse date du 15e siècle.

Amis :
Nakahira Harumi, une jeune fille au même tempérament qu'elle, en un peu plus obstinée. Elles se sont organisées pendant une longue période pour changer fréquemment d'institution tout en restant ensemble.
En fait, il s'agit de sa seule véritable amie. Elle ne l'a pas revue depuis un moment mais n'arrive pas à l'oublier.

Amours:
Heu... No comment.

- Particularité(s) :
Aime beaucoup donner des ordres et a beaucoup d'énergie, quand elle veut. A du mal à supporter les gens plus riches qu'elle mais fait tout pour que ça ne se voit pas.

- Autre(s) : /




  • ¤ Derrière l'ordi' ¤

- Prénom : Marie
- Sexe : Fille
- Âge : 14 ans, bientôt 15.
- Serez-vous actif ? : 8/10
- Comment avez-vous connu le forum ? J'sais plus ça remonte à loin (j'étais Kimura My-Anh)
- Qu'en pensez-vous ? Des suggestions à faire ? : Le forum est graphiquement très beau, l'histoire est chouette et tout. J'aime beaucoup sa transformation /o/
- Commentaire : Le clavier de mon ordi a tendance à se démembrer, donc quand je ne relis pas, il peut manquer des p, des c, des n ou des z.

- Code du règlement : Very Good! I'll adopt you! by Mika! <3


♫ ♪ I was just a girl with a guitar ~ And I’m just playing not trying to be a star
Akimura Maemi D002691Akimura Maemi Sign_m10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroshima Mika
~ Gardienne de l'académie ~
~ Gardienne de l'académie ~
Kuroshima Mika

Gémeaux Singe
Messages : 1046
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 26
Localisation : A la poursuite de mon voleur préféré! <3
Emploi/loisirs : Emploi : Gardienne | Loisirs : Chanter
Sentiments, humeur : Nostalgique

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Astronomie & Jardinage
¤ Année & Etablissement ¤: 4ème année de lycée
¤ Autres/RPs ¤:

Akimura Maemi Empty
MessageSujet: Re: Akimura Maemi   Akimura Maemi EmptyMer 7 Juil - 0:33

Validé!!!!! *o*, j'adore ton perso! On sera dans le même club! >w<


~ Kuroshima Mika's song : Nostalgia ~
~ L'amour est un plat qui se mange froid ~ Je suis KUROSHIMA MIKA, gardienne des lycéens, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à venir me voir ~
Akimura Maemi Mikasi10
Akimura Maemi 8e53397 Akimura Maemi A42e807
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakurako.forumactif.com
Akimura Maemi
Je suis l'une des rares nobles de nos jours...
Je suis l'une des rares nobles de nos jours...
Akimura Maemi

Balance Cochon
Messages : 569
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : Là haut :D
Emploi/loisirs : Musicienne.
Sentiments, humeur : Lunatique.

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Musique & Astronomie
¤ Année & Etablissement ¤: Lycée, Quatrième année.
¤ Autres/RPs ¤:

Akimura Maemi Empty
MessageSujet: Re: Akimura Maemi   Akimura Maemi EmptyMer 7 Juil - 0:34

Chouette (:
J'vais pouvoir recommencer à RP o/

Sur ce, bonne nuit chuis crevée X)


♫ ♪ I was just a girl with a guitar ~ And I’m just playing not trying to be a star
Akimura Maemi D002691Akimura Maemi Sign_m10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuo Naoya
~ Petit lutin deviendra grand ~
~ Petit lutin deviendra grand ~
Mizuo Naoya

Vierge Cheval
Messages : 536
Date d'inscription : 04/08/2009
Age : 28
Localisation : Derrière toi...
Emploi/loisirs : La musique
Sentiments, humeur : calme...

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Musique
¤ Année & Etablissement ¤: Université Gakuen
¤ Autres/RPs ¤:

Akimura Maemi Empty
MessageSujet: Re: Akimura Maemi   Akimura Maemi EmptyMer 7 Juil - 17:00

Très bonne fiche, rien à rajouter. Amuses toi bien à Gakuen Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akimura Maemi
Je suis l'une des rares nobles de nos jours...
Je suis l'une des rares nobles de nos jours...
Akimura Maemi

Balance Cochon
Messages : 569
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : Là haut :D
Emploi/loisirs : Musicienne.
Sentiments, humeur : Lunatique.

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Musique & Astronomie
¤ Année & Etablissement ¤: Lycée, Quatrième année.
¤ Autres/RPs ¤:

Akimura Maemi Empty
MessageSujet: Re: Akimura Maemi   Akimura Maemi EmptyMer 7 Juil - 17:36

Merciiii 8D


♫ ♪ I was just a girl with a guitar ~ And I’m just playing not trying to be a star
Akimura Maemi D002691Akimura Maemi Sign_m10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Akimura Maemi Empty
MessageSujet: Re: Akimura Maemi   Akimura Maemi Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Akimura Maemi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit questionnaire made by Maemi %D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: + Characters + :: Etudiants :: Lycée :: Fiches validées-
Sauter vers: