Bienvenue dans cette prestigieuse académie asiatique, mais aussi occidentale, réputée pour ses nombreuses options, ainsi que son confort.
Et oui, il est inutile de prendre le tramway ou de venir en voiture lorsque les dortoirs se trouvent juste à côté de l'établissement scolaire!
Cette académie accueille les collégiens, les lycéens, mais aussi les étudiants universitaires.
C'est une belle académie vu de cette façon, mais encore faut-il avoir les moyens de payer car tout ceci n'est pas donné! Elle est réservée à la haute société, et donc très chère, si vous êtes un prolétaire arriverez-vous à l'intégrer?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mademoiselle Mikazuki arrive...[LIBRE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Mademoiselle Mikazuki arrive...[LIBRE]   Sam 6 Mar - 17:24


¤ Une belle matinée de Mars,ma nouvelle vie a commencé ¤


Par une belle journée de fin de l’hiver, les oiseaux chantaient, l’eau des ruisseaux couraient à une vitesse folle, dans les près les vaches broutaient l’herbe et l’air était si frais et si bon que beaucoup de monde se promenaient dans les rues. Tout était calme dans le petit quartier Chūkaku à Tokyo quand soudain une voix tonitruante réveilla tout le quartier .Cette voix si douce appartenait à madame Fuyuki, la proprio de l’immeuble où vivait une jeune demoiselle qui n’allait pas tarder à partir vivre ailleurs. En effet, Mikazuki Aoi habitait seul dans un grand appartement à l’est de la ville de Tokyo, elle avait décider de rentrer dans la prestigieuse Académie Sakurako .Elle se réveilla en sursaut et tomba de son lit.Les quatre fers en l’air, elle se releva d’un bond et courut dans le couloir, elle descendit les escaliers et arriva dans le hall de l’immeuble et trouva la proprio en train de s’énervé toute seules parce que selon elle le ménage n’était pas bien fait. Aoi s’approcha d’elle et s’indigna face à la vielle dame.

« Puis-je vous demander en quel honneur es-je le droit d’être réveillé d’une manière si tonitruante ? Pouvez-vous m’expliquez ?je suis de mauvais poil, j’ai très mal dormis, je me lève du pied gauche, vous s’avez ce que cela signifie, cela signifie que vous allez passer un sal quart d’heure. »

Il n’eut fallut que quelques minutes pour que Aoi fasse des siennes et que la proprio se fasse enguirlander et retourne dans son coin .Après cela Aoi remonta dans sa chambre ou elle fut suivit du regard parce quelques curieux encore endormis. Elle les regarda d’un air sec puis referma la porte de sa chambre violemment. Elle ouvrit sa commode et prit à la bas vite une robe violette ,un petit gilet blanc ,un collant ,des sous-vêtements et commença à s’habiller avec ,ensuite elle mit ses petites bottes violette ,se coiffa avec un ruban rouge .Elle prit rapidement un biscuit en guise de petit-déjeuner ,ferma avec une clé sa valise et sorti de sa chambre .Elle redescendit les escaliers et dit au revoir à la gardienne .Elle sortit dans sous les rayons de soleil ,ses cheveux volèrent à la fine brise du vent, déjà un taxi personnel l’attendait pour l’emmener dans sa nouvelle école .Elle monta dedans et annonça sa direction .Le chauffeur la conduisit jusque devant l’académie ,il posa sa valise et dit au revoir à la jeune fille en lui souhaitant bonne chance .

« Voilà ma nouvelle vie commence ici désormais, j’espère que les gens seront sympathiques. »

Sur ces quelques mots, Aoi soupira, prit sa lourde valise violette et entra dans l’enceinte de l’académie, elle passa le portail, tout autour d’elle de jeunes filles et de jeunes garçon riaient dans les longues allées fleurie, l’eau jaillissait des fontaines, les arbres étaient immenses .Aoi regarda ce magnifique jardin d’un air époustouflé, elle n’avait rien vu de tel auparavant même son ancienne maison n’était pas aussi joliment décoré et aussi grande. Elle continua sa route toujours aussi émerveillé et arriva enfin devant l’entré, elle ouvrit les grandes portes et se retrouva dans un immense hall .Ses yeux s’écarquillèrent de nouveaux, cette académie était aussi belle vu de dedans que de dehors.

« Whaou ! magnifique, It’s BEAUTIFUL !! »

Aoi posa sa valise,elle s’attendait à recevoir un accueil digne d’elle mais celui-ci n’arriva pas ,elle souffla de rage et fini par s’assoir sur sa propre valise.

*BOUUUUH personne ne vient ,je ne suis pas si importante que cela apparemment .*
Revenir en haut Aller en bas
 
Mademoiselle Mikazuki arrive...[LIBRE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pot-de-Lard, j'arrive ! [Libre]
» Allo ? Oui, c'est pour un problème ? Paranoia ?! On arrive [LIBRE]
» Un cow-boy arrive !!! [Libre pour 5 personnes max]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ¤ Wonder Garden ¤ :: • Antiquités :: Archives 2OO9-2O1O-
Sauter vers: