Bienvenue dans cette prestigieuse académie asiatique, mais aussi occidentale, réputée pour ses nombreuses options, ainsi que son confort.
Et oui, il est inutile de prendre le tramway ou de venir en voiture lorsque les dortoirs se trouvent juste à côté de l'établissement scolaire!
Cette académie accueille les collégiens, les lycéens, mais aussi les étudiants universitaires.
C'est une belle académie vu de cette façon, mais encore faut-il avoir les moyens de payer car tout ceci n'est pas donné! Elle est réservée à la haute société, et donc très chère, si vous êtes un prolétaire arriverez-vous à l'intégrer?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pouf, je tombe. HEYYYY mais ça va pas ?! [PV Kururugi Suzaku]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hirashikiyama Fumi
~° Souriez =) :: Bimbo et alors? °~
~° Souriez =) :: Bimbo et alors? °~
avatar

Sagittaire Buffle
Messages : 758
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 21
Emploi/loisirs : Cuisiner ! Un jour je serais reconnue !
Sentiments, humeur : Envie de cuisiner ~

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Cuisine. / Travail au Emerald Kingdom
¤ Année & Etablissement ¤: 4ème année de lycée.
¤ Autres/RPs ¤:

MessageSujet: Pouf, je tombe. HEYYYY mais ça va pas ?! [PV Kururugi Suzaku]   Dim 17 Jan - 17:40

Depuis ce matin, j'étais atrocement fatiguée, j'avais fait nuit blanche. Il ne fallait pas que quelqu'un me remarque, sinon j'allais encore être appelée « prolétaire », « servante », « toutou »... J'étais habillée d'une jupe bleue, avec de loooong collants assez épais pour éviter d'avoir froid. J'avais une écharpe, elle aussi bleue. Mon haut était caché, mais il était blanc. J'avais un manteau, bleu lui aussi (je crois que j'aime pas quand il fait tout gris.). Puis, j'avais des bottes bleues.

J'avais faim. Je n'avais pas très envie d'aller acheter quelque chose à manger. Je tournais dans les alentours de l'académie. Je marchais, je m'asseyais, je regardais les nuages gris, j'écoutais de la musique, je courais, je faisais un peu n'importe quoi en gros. Je m'ennuyais, c'était vrai. Les seules choses que je pouvais faire était d'attendre. Attendre qui ? Quoi ? J'aurais très bien pu attendre dans l'académie, dormir, marcher, aider mais dans mon cerveau, j'étais trop énervée de voir la tête de ses dorés et de ses argentés et de ses cuivrés. Grrrh, d'ailleurs en y repensant, je n'ai jamais été vraiment mécontente de ma vie de personnes normales. J'étais assise, soupirant à l'idée que les autres apprendrait comment on devait vivre.

Je ne savais pas pourquoi, mais d'une certaine manière, j'étais très stressée. C'était bientôt les examens, et quand j'y pensais, ça m'amenait directement à la fin de l'année scolaire et donc... que je ne pourrais pas rester dans cette académie. Dans ma tête, c'était la confusion totale, j'avais besoin de parler à quelqu'un, mais à qui ? Raîto était partit en voyage je crois, puis je pouvais pas aller parler de ma vie à un doré, et encore moins à quelqu'un que je ne connaissais pas. Enfin, le plus proche de moi c'était Raîto, bien que, après réflexion je le connais pas très bien. (xD) Mais encore plus proche de moi, c'était ma famille. Enfin, ce n'est pas réellement ma vraie famille. Après tout, j'ai juste été adoptée, juste après ce qui s'est passé à mes quatre ans.

J'en avais marre. Il y avait un petit chemin là où j'étais, mais il était recouvert de neige alors difficile de savoir ce qu'il y avait en dessous. Je n'avais pas regarder s'il y avait des gens ou pas, ma vue était trouble, j'avais du mal à voir en clair, et pouf. Je tombais. J'étais allongée dans la neige, il y avait un petit peu de vent, et puis la neige commençait à tomber. Et avant de m'évanouir, je vis qu'elle commençait à tomber.
« La neige... tombe... » Et là, je perdis connaissance...

{A toi de voir quand tu vois que je suis allongée dans la neige inconsciente XD}


[#5E2619]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
« Qui a faim ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layfon Wolfstein Alseif
~ Petit lutin deviendra grand ~
~ Petit lutin deviendra grand ~
avatar

Bélier Chèvre
Messages : 980
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 27
Localisation : Perdu dans les recoins de ses pensées ...
Emploi/loisirs : Sport de combat et échec
Sentiments, humeur : Calme ^^

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Arts Martiaux / Hôte / Cuisine
¤ Année & Etablissement ¤: Lycée
¤ Autres/RPs ¤:

MessageSujet: Re: Pouf, je tombe. HEYYYY mais ça va pas ?! [PV Kururugi Suzaku]   Mer 27 Jan - 14:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il y'a des jours avec et des jours sans . Ce matin là , c'était un jours sans motivation et sans envie particulière . Vous savez , cette sensation où votre vie vous plait plus du tout et que vous voulais tout changer du jours au lendemain sans préavis mais qu'au final vous restez campé sur votre bonne et ancienne vie . C'est ce que Suzaku ressentait à ce moment-là pendant son jogging .
Un Jogging , un exercice matinale que Suzaku se forçait à faire tout les jours pour deux simples raisons : l'une sportive qui consistait à garder la forme et développé son endurance et l'autre Moral qui consistait à pouvoir se vider la tête en écoutant ses chansons préférés . Merci la Pomme et son invention !
Il aurait pu être accompagné , c'était pas le nombre de personnes qui voulait participer qui manquer mais il ne voulait pas faire subir à/aux personne(s) qui pouvait l'accompagné ses moments de solitudes pendant qu'il courait dans les alentours de Sakurako .
Ce matin là , deux évènements imprévus vint le perturber . D'abord la neige qui était tombé au moment propice de son pari mais qui rajoutait une difficulté à sa besogne et un corps inanimé devant lui .

" La neige... tombe... "

Avant même qu'il put dire un mot ou faire un geste , elle s'écroula devant lui .

" Hey mais ça va pas ! "

Il se précipita vers elle et s'agenouilla pour pouvoir son visage et dégager ses voies respiratoire , c'est là qu'il s'aperçut qu'il connaissait cette personne .

" Natsu ? "

Elle était d'une pâleur à effrayer un mort-vivant mais c'était bien elle . Elle , la petite amie de Raîto , son " ancien " ami , mais aussi sa camarade dans le cours des Arts . Il devait faire quelque chose et vite .

" Tien le coups ! "


Il l'a porta pour l'amener à l'infirmerie : elle y serait au chaud et l'infirmière pourrait diagnostiquer son état de santé . Il l'a porta pendant une quinzaine de minutes sans trop d'effort vu qu'elle était aussi légère qu'une plume et entra à dans l'infirmerie . Une fois dedans , il l'a posa sur un lit à malade et attenda la diagnostic de l'infirmière .

" Alors ? "

" Surmenage et hypoglycémie . Pour être tomber dans les pommes d'un seul coups , elle a dût y aller fort . Vous devriez faire quelque chose Kururugi-Sama . "

Il l'a regarda , en pleine réflexion

" Je vais voir avec le Directeur si nous pouvons faire quelque chose . "

* Mais que faire ? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hirashikiyama Fumi
~° Souriez =) :: Bimbo et alors? °~
~° Souriez =) :: Bimbo et alors? °~
avatar

Sagittaire Buffle
Messages : 758
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 21
Emploi/loisirs : Cuisiner ! Un jour je serais reconnue !
Sentiments, humeur : Envie de cuisiner ~

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Cuisine. / Travail au Emerald Kingdom
¤ Année & Etablissement ¤: 4ème année de lycée.
¤ Autres/RPs ¤:

MessageSujet: Re: Pouf, je tombe. HEYYYY mais ça va pas ?! [PV Kururugi Suzaku]   Mer 27 Jan - 18:54

Pouf, j'étais tombée. Je m'étais plus que surmenée. Ma tête avait explosé, j'avais froid. Je m'étais écroulée et je voyais trouble sans savoir qui avait crié. D'ailleurs, je ne savais pas ce qui avait été dit. La neige recouvrait mon corps. Je ne pouvais pas savoir ce qui m'étais arrivée. Je combattais pour avoir ne serait-ce qu'un soupçon de conscience, pour éviter de mourir dans la neige. Je dormais, mais en même temps je ne dormais pas, c'était plutôt difficile à décrire comme situation. Pendant... mhh, je ne sais pas. Des secondes, des minutes, peut être des heures se sont déroulées. Mais je n'avais plus la vraie notion du temps. J'étais sûrement sur un lit, ou pas. Je me réveillais, doucement. Mes yeux s'entrouvrirent une première fois, puis une deuxième.

Mes yeux étaient ouverts, mais pas complètement. Je distinguais un rideau blanc à ma gauche. Sous moi, je sentais un matelas de lit. Je bougeais ma tête trèèèès lentement et regardais, il était blanc. Sur moi, un drap bien chaud. Blanc lui aussi. Je me serais cru au paradis. J'ai pensé que j'y étais pendant une minute. Puis après je me disais que non. Puis, je sortis un :
« Où suis-je ? Mhhh... » Mes yeux se refermaient par moment, pour se rouvrir. J'avais faim, j'avais mal à la tête. Je me redressais légèrement. Je touchais mon front tout en fermant les yeux, sachant que j'avais une petite migraine. C'était atroce. J'avais l'impression que ma tête allait exploser. J'avais vraiment envie de me vider l'esprit, de crier, de hurler. Mais au bout d'un petit moment, j'ouvris bien grand les yeux et vis que j'étais à l'infirmerie et non dans les alentours de l'académie.

Je m'étais donc écroulée ? Je me levais, difficilement. Quand je fus debout, j'ai faillit tombé. Je vis l'infirmière avec Kururugi Suzaku. Donc c'était lui qui m'avait porté. Mon ventre gronda une première fois mais pas très fort. Je me disais que mon mal de tête c'était parce que j'étais suuuuuuuuuuuuuupeeeeeeeeer fatiguée, puis, mon ventre gronda à nouveau mais cette fois-ci beaucoup plus fort. Je rougis sur le coup, c'était pas très discret après tout. Je frottais ma tête de manière gênée avant de sortir :
« J'ai faim... ^^" Désolée. » Je me demandais comment je pouvais encore sourire même si mon mal de tête était intense.


[#5E2619]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
« Qui a faim ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layfon Wolfstein Alseif
~ Petit lutin deviendra grand ~
~ Petit lutin deviendra grand ~
avatar

Bélier Chèvre
Messages : 980
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 27
Localisation : Perdu dans les recoins de ses pensées ...
Emploi/loisirs : Sport de combat et échec
Sentiments, humeur : Calme ^^

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Arts Martiaux / Hôte / Cuisine
¤ Année & Etablissement ¤: Lycée
¤ Autres/RPs ¤:

MessageSujet: Re: Pouf, je tombe. HEYYYY mais ça va pas ?! [PV Kururugi Suzaku]   Mer 27 Jan - 19:37

En pleine discussion philosophiquement médicale avec l'infirmière , ils ne se rendit pas compte que la jeune fille reprenait connaissance lentement et qu'elle venait de lâcher des mots assez faiblement . Cependant , ils tournèrent très vite la tête vers elle quand un bruit aussi assourdissant que le tonnerre se fit entendre : un ventre criait famine .

" J'ai faim... ^^" Désolée. "

" Euuuh ... "


" Oh ! J'ai oublié de commander des barres de céréales pour les cas d'hypoglycémie , j'ai rien ici ! "

" Je reviens " Il regarda la jeune fille " Je vais te cherche à manger , essaye de ne pas bouger pour économiser tes forces "

Il sortit en claquant la porte et se dirigea vers les cuisines des Dorés pour aller chercher un plateau repas . Il aurait pu très bien appeler un domestique ou un garde du corps pour aller le chercher mais il préféré le faire lui-même . Une fois arrivé dans les cuisines et après de longues minutes d'explications aux cuisiniers et de refus qu'un domestique porte la nourriture , Suzaku en sortit avec un steak frite sauce au poivre dans une assiette sous une cloche d'or , du pain artisanale , et une petite charlotte aux fraises .
Esquivant les élèves qui se trouvait sur son chemin et qui se posait d'innombrables questions sur ce qu'il faisait , il arriva devant l'infirmerie , ouvrit la porte d'un coup de pied des plus violents et posa le tout sur la table de chevet de la jeune fille .

* Pas très élégant le coup de pieds *

" Voila ! Régale toi si tu a encore faim, n'hésite pas à redemander ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hirashikiyama Fumi
~° Souriez =) :: Bimbo et alors? °~
~° Souriez =) :: Bimbo et alors? °~
avatar

Sagittaire Buffle
Messages : 758
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 21
Emploi/loisirs : Cuisiner ! Un jour je serais reconnue !
Sentiments, humeur : Envie de cuisiner ~

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Cuisine. / Travail au Emerald Kingdom
¤ Année & Etablissement ¤: 4ème année de lycée.
¤ Autres/RPs ¤:

MessageSujet: Re: Pouf, je tombe. HEYYYY mais ça va pas ?! [PV Kururugi Suzaku]   Ven 29 Jan - 16:16

Visiblement, mon ventre voulait absolument manger. Il gronda une deuxième fois et les deux autres personnes ici présentes à part moi se retournèrent. Je m'excusais car j'avais faim. Kururugi Suzaku sortit un euuuh et l'infirmière dit qu'elle avait oublié de commander des barres de céréales pour les cas d'hypoglycémie et qu'elle n'avait rien ici. Kururugi dit qu'il revenait qu'il allait me chercher à manger et qu'il fallait que j'essaye de ne pas bouger pour économiser mes forces. Il sortit en claquant la porte. Le tant que mon cerveau se mette en marche, je voulais lui crier que c'était pas grave que je pouvais préparer à manger, mais il était déjà partit. *Je suis bête. u_u* Je regardais l'infirmière qui sortit : « Kururugi-sama aurait pu faire plus attention à la porte... » Je rigolais à ce qu'avait dit l'infirmière. « J'vais retourner m'allonger un peu, attendant qu'il revienne. » J'exécutais ce que j'avais dit plus tôt, attendant le retour de Kururugi.

Je pensais à Raîto, il n'avait plus donner de nouvelle depuis un long moment, je m'inquiétais. Mais mon mal de crâne remporta sur Raîto, et je souffrais atrocement. J'avais vraiment envie de pleurer tellement ça faisait mal. Les larmes aux yeux, je regardais mon ventre, mains sur la tête, respiration courte, attendant Kururugi. L'infirmière voyait que je touchais ma tête, elle prépara un verre d'eau (remplit avec l'eau de sa bouteille) puis me donna un cachet à avaler.
« Tu as intérêt à bien manger, sinon tu risques d'avoir mal au cœur. Même si tu en as assez, mange tout. » De toutes manières, je pensais : *Je vais pas gâcher la nourriture, surtout que Kururugi est un doré, et si la nourriture coûte super chère, je vais pas jeter. En plus faudra que je lui paye pour ça.* Je pris le verre d'eau que l'infirmière me tenait puis le cachet et mis le cachet dans ma bouche avant de l'avaler. J'eus des frissons, le médicament n'était absolument pas bon ! J'avais une envie de vomir, mais elle me dit qu'il fallait pas que je vomisse, c'était pour mon bien. Je me retenais. Je m'assis sur le bord du lit.

Kururugi rentra en ouvrant la porte d'un violent coup de pied et posa le tout sur ma la table de chevet.
« Voila ! Régale toi si tu a encore faim, n'hésite pas à redemander ! » Ça avait l'air d'être un festin. Je lui fis un grand sourire, en fermant les yeux et sortis : « Arigatô Gozaimasû, Kururugi ! (Merci beaucoup) » Je rouvris les yeux et pris le plateau, le mettant sur mes jambes. Je regardais le repas, ça avait l'air d'être une nourriture de qualité ! Ça me tuait pratiquement car c'était tellement étonnant que je pouvais pas décoller mes yeux de la nourriture. Je fis un : « Itadakimasû. (Bon appétit) » traditionnel qu'on avait l'habitude de faire dans la famille, puis je commençais à entamer le plat principal. Je pris le couvert qui était en... en... en... or... (O_O) mes yeux étaient grands ouverts, tellement étonnée par les couverts. Je mangeais comme une personne de bonne famille, quand je croquais dans la première bouchée de steak, j'ai pensé : *OH WATASHI NO KAMI-SAMA ! (Oh mon dieu)* tellement la nourriture était bonne. Sur mon visage une expression plus qu'étonnée apparût. Je regardais du coin de l'œil Kururugi, me disant que comparer à la nourriture que je mangeais d'habitude, cette nourriture était de qualité, et évidemment très chère.

Je n'achetais que des produits bon marché habituellement. Je voyais la différence entre Kururugi et moi, nous vivons dans deux mondes complètement différents.
« C'est très bon ! » sortis-je, regardant Kururugi tout en souriant. Je mangeais le repas de manière à bien apprécier, sachant que je ne pourrais manger cela qu'une fois dans ma vie. Je mangeais, mangeais et re-mangeais, jusqu'à finir le plat. A chaque petite bouchée, je voyais que mon monde était petit par rapport à ceux des riches. J'esquissais un petit sourire légèrement inquiétant que tout le monde aurait pu voir. Je terminais mon repas après au moins une vingtaine de minutes à l'apprécier. Je déposais mon plateau repas sur la table à chevet.

« C'était... »
, je commençais à rire, « un repas excellent. » finis-je sur un petit sourire sur le côté. Plus aucun sourire après, un petit soupir, puis, je parlais plus neutrement. « Mais ça prouve que... vous et moi... venons de deux mondes complètement différents. Si vous saviez... » je baissais ma tête. « Ma mère s'occupait des repas quand je venais d'arriver dans la famille. Elle avait arrêter son travail momentanément pour m'intégrer et me faire prendre des repères. A onze ans ma mère m'apprenait à faire à manger, le ménage, la vaisselle, tout ce qu'une femme devait faire plus tard quoi. Je m'y intéressait aussi, vu que j'allais être membre de cette famille jusqu'à ma majorité. Jusqu'à maintenant je fais tous les jours les tâches ménagères, donc même ici ça ne me dérange pas de les faire. Et de toutes façons, dans l'académie, je préfère me faire moi même mes repas, j'achète toujours au petit marché du coin des produits bon marché. » Je relevais la tête puis fit : « Enfin bref, tout ça pour vous dire que nous sommes deux êtres complètement différents et que... » Je commençais à me lever. Un petit silence eut lieu avant que je termine : « nous n'avons rien à faire ensemble. J'vous r'mercie d'être venue m'aider. » Je me retournais et fit le lit. Je partis en direction de l'infirmière. « J'peux partir ? J'me sens beaucoup mieux grâce à vous et à Kururugi. » L'infirmière me répondit : « Tu dois partir si tu te sens mieux. Je ne veux pas de non-malade ici ! » Je souriais, puis partis en direction de la porte. Je m'inclinais puis commençais à partir. *Je paierais la prochaine fois qu'on se reverra, Kururugi Suzaku ! C'est promis.*

[Soit le RP se termine là, ou soit Kururugi rattrape Natsu et le RP continue. Tu peux lui demander plus d'informations sur sa famille si t'es curieux ^^ Enfin après tu fais comme tu veux o_o C'était juste pour bien enrichir le RP ^^ Aussi, le code couleur c'est #009966 ^^]


[#5E2619]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
« Qui a faim ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pouf, je tombe. HEYYYY mais ça va pas ?! [PV Kururugi Suzaku]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pouf, je tombe. HEYYYY mais ça va pas ?! [PV Kururugi Suzaku]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fin du rp: Tombe si tu veux, mais relève-toi ! {OK}
» Wash ♣ Ecouter la forêt qui pousse plutôt que l'arbre qui tombe.
» Tombe si tu veux, mais relève-toi !
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ¤ Wonder Garden ¤ :: • Antiquités :: Archives 2OO9-2O1O-
Sauter vers: