Sensitive Art Song Forumh11

Bienvenue dans cette prestigieuse académie asiatique, mais aussi occidentale, réputée pour ses nombreuses options, ainsi que son confort.
Et oui, il est inutile de prendre le tramway ou de venir en voiture lorsque les dortoirs se trouvent juste à côté de l'établissement scolaire!
Cette académie accueille les collégiens, les lycéens, mais aussi les étudiants universitaires.
C'est une belle académie vu de cette façon, mais encore faut-il avoir les moyens de payer car tout ceci n'est pas donné! Elle est réservée à la haute société, et donc très chère, si vous êtes un prolétaire arriverez-vous à l'intégrer?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Sensitive Art Song

Aller en bas 
AuteurMessage
Taku'
Invité
Anonymous


Sensitive Art Song Empty
MessageSujet: Sensitive Art Song   Sensitive Art Song EmptySam 2 Jan - 21:11

Bonsoir! Je souhaiterais un partenariat avec votre forum! ^^

- Nom : Sensitive Art Song
- Date d'ouverture : 08/09/2009
- Présentation :

Citation :
1850,

Ce fut précisément à cette date-là que l'école fut bâtie. Enfin... je crois. Disons plutôt qu'au départ... cette école avait été créée par un Anglais qui répondait au nom de James Houston. Il avait une certaine prédilection pour la musique... Elle le fascinait complètement, au point même qu'il cherchait à créer de nouveaux instruments. Bien évidemment, à cette époque, le peu de matériel dont nous disposions ne permettait pas de complaire aux fantaisies de cet homme dévoué pour les sons mélodieux, les vibrations des cordes qui procuraient un son rempli de vie et d'énergie, effaçant ainsi toute tristesse comme une brise qui efface les mots sur une banc de sable. James tentait par lui-même de créer de nouveaux instruments. Homme imaginatif dont la créativité ne semblait pas avoir de fin, il demandait à quelques petits garçons qui passaient devant son atelier de lui apporter tous les matériaux qu'ils pouvaient trouver. Que ce soit un vulgaire morceau de bois, un bout de ferraille et pourquoi pas des cailloux! Il prenait, rassemblait, créait, détruisait pour mieux refabriquer. Il allait ainsi au gré de ses folies et les garçons à son service ne se privaient pas de l'admirer avec des yeux émerveillés, fascinés par ces étranges instruments qui découvraient le jour au cœur d'un piètre atelier. Je faisais parti de l'un de ces mômes. Je ne cessais de poser des questions à James, concernant le domaine de la musique et bientôt, la musique fut elle aussi l'une de mes passions. James m'enchantait avec ses cours de violon qu'il me donnait sans rien demander! Il était heureux de savoir que sa passion pouvait se transmettre et le fait de savoir que bien d'autres personnes appréciaient la musique suffisait à le rendre heureux.

Malheureusement... toute chose à une fin, n'est-ce pas? James nous a quitté... Comment est-il mort? Un anévrisme l'a achevé... Mais peut-être était-ce bien mieux ainsi, car cette passion démentielle pour la musique commençait à saturer son esprit. Peu à peu, il perdait la raison, devenait fou... J'ai alors tenté de recréer le parcourt qu'il avait déjà tracé, mais je n'avais pas autant de qualités de d'expérience que James. Quelqu'un devait m'instruire, m'aider dans mon entreprise. C'est ainsi que je rencontrai le compte Grigori, un Roumain venu se réfugier en Angleterre, à Glasgow, simplement car son grand-père menaçait de le tuer s'il osait encore se présenter à lui. Les raisons de cette haine que lui vouait son proche me demeurèrent toujours inconnues, ou bien trop floues... Toujours est-il que ce compte connaissait un homme nommé Sir Gomès et qui avait voué sa vie à la musique. Cette dernière n'avait plus de secrets pour lui. Soulagé, je lui rendis donc visite et je crois bien que je lui fis bon effet. Ensemble, nous reprîmes donc l'atelier de James Houston afin de continuer son travail qui n'avait probablement pas de fin. Nous tentions de transmettre notre passion pour la musique mais les débuts ne furent que des échecs. Cependant, je ne me décourageais pas.

Les seconds essais eurent plus de succès et bientôt, nous enseignons l'art de la musique à une dizaine de personnes, que ce soit enfants ou personnes âgées. Ce fut en 1920, précisément, que Sir Gomès eut alors l'idée de transformer cet atelier en école. Bien sûr, au début ce ne fut qu'un simple petit bâtiment étroit et trop modeste pour que les bourgeois y accordent la moindre attention. L'école ne pouvait accepter qu'une petite vingtaine de personnes et assurément, seulement des enfants ou de jeunes personnes. Nous formions donc de grands musiciens et bientôt, je fus contraint de céder la place à l'un de mes apprentis, avant que la mort de m'emporte.

Extrait du Journal de Ritchie.

Citation :
1920,

J'ai hérité du poste qu'occupait ce cher Ritchie, moi, un simple garçon appartenant à la branche pauvre de la famille Wayne. Mes oncles et mes tantes, bien plus riches que mes parents, ne se souciaient pas de ma petite famille mais j'espérais bien leur prouver ma valeur. Au départ, j'avais pour ambition de devenir Docteur seulement... je découvris bien vite combien je ne supportais pas la vue d'une seule goutte de sang, alors il fallait bien me résigner à ce projet... J'enseignais donc la musique à mes élèves enfin... ce que m'avait appris Ritchie. La musique avait encore ses mystères et ses secrets pour moi. Mes parents ne cessaient de m'encourager et il m'arrivait, parfois, de jouer du violon dans la rue, quand le temps m'était favorable et que je disposais d'un moment de tranquillité. Mes musiques, aussi douces que mélodieuses, eurent bientôt de plus en plus de succès, et bientôt, je pus me permettre d'agrandir l'école grâce aux fonds que j'avais collectés. Je décidai aussi que les inscriptions ne soient plus gratuites, afin de restreindre le nombre d'élèves désireux de s'inscrire et qui était devenu beaucoup trop grand pour ma simple et modeste école.

Ce n'étaient plus de pauvres gens qu'accueillait mon établissement, mais des enfants dont le revenu des parents était acceptable. Croyez bien que j'en fus moi-même surpris. L'école s'agrandissait de jour en jour, le prix des inscriptions grandissait lui aussi et bientôt, cette école fut une école privée, une école d'élite. Grâce à l'aide d'un certain MacKenzie, cet établissement fut l'un des plus réputés de Glasgow, au départ... mais sa réputation ne tarda pas à franchir les limites de la ville pour atteindre toute l'Angleterre. Je nommai donc à la tête de cet établissement un nouveau directeur comme je n'étais plus dans la capacité de diriger cette école. Je devenais vieux, et j'avais besoin de prendre ma retraite. MacKenzie fut le nouveau directeur et chose surprenante à laquelle je ne m'étais pas attendu... Il fit de cette école une école non-mixte, une école de musique pour garçons et il m'avoua plus tard... qu'il avait un penchant pour les jeunes. Soit... Je ne bronchai pas et je lui accordai ce souhait... à la seule condition que la réputation de cette école ne diminue pas.

Extrait du Journal de Wayne.

Citation :
Me voilà directeur d'un établissement des plus stupéfiants et je suis très fier de pouvoir le diriger, d'en être le Maître. Seulement, à ma plus grande surprise, je fis une découverte intéressante... mais à la fois terrifiante. Elle s'était déroulée la nuit, vers minuit. Comme je n'avais pas mangé de la journée à cause de toute cette paperasse qui ne demandait qu'à avoir un peu d'attention de ma part, j'avais faim. Et je savais que je ne parviendrai pas à trouver le sommeil tant que je n'aurai pas mangé un petit quelque chose. Alors je me levai, pour me rendre en cuisines... mais au beau milieu du couloir, je vis un couple de deux jeunes hommes enlacés. Enfin, je croyais qu'ils étaient enlacés... Seulement, quand je fus un peu trop près d'eux, je vis bien du sang s'écouler d'un la gorge d'un des garçons, et cette expression de peur qui se lisait sur son visage. Son vis-à-vis s'abreuvait de son sang... et quand il s tourna brusquement vers moi, je vis bien ses canines si longues et si tranchantes... un vampire... Il ne s'agissait donc pas d'une légende? Effrayé, j'avais pris la fuite et le lendemain matin, je cherchais désespérément un site internet afin de savoir si les chasseurs de prime, eux aussi, existaient. Grâce au Ciel, oui! Je les contactai alors afin qu'ils nettoient mon précieux établissement et bien évidemment, depuis, protecteurs, dont j'ai appris l'existence depuis peu, et chasseurs de prime se faisaient guerre.

Extrait du Journal de MacKenzie.

- Nombre de membres : 10
- Nombre de messages : 155
- Adresse :

Code:
http://romance-nocturne.forumotion.com/forum.htm

- Votre logo :

Sensitive Art Song Img-125028xmyxr

Code:
[url=http://romance-nocturne.forumotion.com/forum.htm][img]http://moe.mabul.org/up/moe/2009/12/16/img-125028xmyxr.jpg[/img][/url]

- Où sera notre logo ?

Code:
http://romance-nocturne.forumotion.com/nos-partenaires-f16/logos-de-nos-partenaires-t8.htm?

- Autre(s) : [autre chose à préciser?]
Revenir en haut Aller en bas
Kuroshima Mika
~ Gardienne de l'académie ~
~ Gardienne de l'académie ~
Kuroshima Mika

Gémeaux Singe
Messages : 1046
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 26
Localisation : A la poursuite de mon voleur préféré! <3
Emploi/loisirs : Emploi : Gardienne | Loisirs : Chanter
Sentiments, humeur : Nostalgique

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Astronomie & Jardinage
¤ Année & Etablissement ¤: 4ème année de lycée
¤ Autres/RPs ¤:

Sensitive Art Song Empty
MessageSujet: Re: Sensitive Art Song   Sensitive Art Song EmptyJeu 7 Jan - 16:44

Partenariat accepté! ^^


~ Kuroshima Mika's song : Nostalgia ~
~ L'amour est un plat qui se mange froid ~ Je suis KUROSHIMA MIKA, gardienne des lycéens, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à venir me voir ~
Sensitive Art Song Mikasi10
Sensitive Art Song 8e53397 Sensitive Art Song A42e807
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakurako.forumactif.com
Taku'
Invité
Anonymous


Sensitive Art Song Empty
MessageSujet: Sensitive Art Song   Sensitive Art Song EmptySam 9 Jan - 19:05

Merci! Je vais tout mettre en place ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sensitive Art Song Empty
MessageSujet: Re: Sensitive Art Song   Sensitive Art Song Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sensitive Art Song
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (m) Song Jin Hyuk - ft. kim Sunggyu (infinite)
» LOIN D'ÊTRE UNE FARCE LE CATHOLICISME ,UNE FORCE MORALE POUR DANIEL ROUZIER
» Ma Galerie
» These songs of freedom ►► 22/03/12 à 22.13
» [Jeu] Qui, quand, où, pourquoi, comment ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ¤ START ¤ :: Partenariats & Pubs :: Partenariats validés-
Sauter vers: