Bienvenue dans cette prestigieuse académie asiatique, mais aussi occidentale, réputée pour ses nombreuses options, ainsi que son confort.
Et oui, il est inutile de prendre le tramway ou de venir en voiture lorsque les dortoirs se trouvent juste à côté de l'établissement scolaire!
Cette académie accueille les collégiens, les lycéens, mais aussi les étudiants universitaires.
C'est une belle académie vu de cette façon, mais encore faut-il avoir les moyens de payer car tout ceci n'est pas donné! Elle est réservée à la haute société, et donc très chère, si vous êtes un prolétaire arriverez-vous à l'intégrer?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'arrivée de la petite Écossaise{Libre}

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L'arrivée de la petite Écossaise{Libre}   Sam 12 Déc - 23:33

Je me dirige vers les grandes portes métalliques de l'entrée principale de l'académie, le vent de fin d'automne dans mes longs cheveux blonds et frisés, ma jupe quant à elle est soulevée un peu par le vent, les mains gelées comme de l'eau au Pôles Nord et les yeux émerveillés comme ceux d'un enfant qui vit son premier Noël, je murmure

-Quelle grande académie!

Je verse quelques larmes, je me sens triste de quitter le foyer familial pour venir à cette académie, mais je sais très bien que mon père a fait cela pour mon bien, il était triste de me voir souffrir ainsi.

*J'espère qu'ici les gens sont gentils, j'ai dû quitter mon Écosse natale à causse des personnes qui m'intimidaient, même chose pour mon ancien lycée...*

Je dépose ma main sur la grande poignée et ouvre la porte, à peine rentrer dans l'établissement, que quelqu'un me saute au visage, mon coeur bat à la chamade, à causse de la peur que cette personne vient de me faire vivre.

-A...euh...

J'ai de la difficulté à trouver mes mots, je me sens toute timide, c'est la première fois que quelqu'un me saute comme cela au visage.

*Ils doivent être contents de recevoir une nouvelle*

L'homme qui se trouve devant moi me demande s'il peut m'aider

-Puis-je vous aidez ?

Certes, je me sens un peu perdue dans cette grande académie, mais je réponds que je n'ai pas besoin d'aide

-Merci de votre proposition, mais je vais me débrouiller seule...Je lui réponds avec mon foutu accent écossais, je suis fière de cet accent, mais pour parler en japonnais, ça le fait pas.

L'homme tourne les talons et s'en va sans me regarder, ni me demander si je suis sûre de mon choix. Je me plaque la main contre le visage et je me dis

*Moi et mon défaut de toujours refuser l'aide que l'on m'offre...*

Je m'assois sur une chaise en entendent que quelqu'un d'autre me propose de l'aide. Quelques instants après, un jeune homme se présente devant moi. Je le regarde fixement.

Il à l'air plus jeune que l'autre,il doit être étudiant ici...

Je me dis qu'il est temps de demander un peu d'aide.

-Ah...euh.. Vous êtes élève ici ? Je viens d'arriver et je suis un peu perdue.J'essaie de ne pas faire ressortir mon accent écossais, mais ça ne marche pas, le méchant accent, il reste toujours là.

...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de la petite Écossaise{Libre}   Jeu 24 Déc - 20:41

Le grand gars aux cheveux argentés et bleus sortit de la grosse voiture jaune illuminée d'une plaque grise où était écrit " taxi ". Un instant, le jeune homme huma l'air en observant son nouvel environnement. Intéressant ! Ce n'était certainement pas comme la maison de redressement où il était allé un an et quelques plus tôt. Ca le changeait. Et la population aussi changerait. Un sourire malin se dessina sur ses lèvres, tandis qu'il entendait la porte du chauffeur s'ouvrir derrière lui. Kilian adorait déjà son nouveau lieu... " d'apprentissage ", disons. Fric, fric, fric. C'était le seul mot que ces gens connaissaient, et c'était très bien. Il allait pouvoir en profiter grandement... De mauvaises intention ? Bien sur que non ! Il était là pour étudier, après tout, non ?

L'anglais se retourna vers le taxi et vit le chauffeur ouvrir le coffre pour sortir ses bagages. Le temps qu'il approche, il avait terminé. Une énorme valise était par terre, et un petit sac à dos complétait ses affaires personnelles. Kilian s'empressa de mettre ce dernier sur son épaule et prit la valise, juste avant avoir donné un billet au chauffeur qui le remercia d'un signe de tête et qui s'empressa de retourner dans son bolide. Notre grand héros du jour soupira et observa une nouvelle fois le majestueux bâtiment qui s'étendait devant lui. Ah ben ça, pour être beau et luxueux, ça l'était ! Ils aimaient bien la grandeur, les nobles. Sur ses pensées, il se mit en marche vers le hall.

Juste au moment où il entra dans le bâtiment, il avisa une jeune fille blonde qui venait de décliner l'aide d'un homme qui n'avait pas l'air de vouloir vraiment l'aider. Un majordome ? Ohoh ! De mieux en mieux. Mais cette charmante découverte fut vite remplacée par la contemplation du lieu. Grand, un plafond vouté et particulièrement haut, du marbre, des dalles parfaites, quelques personnes du genre bien chic qui trainaient dans les parages... Pas de doute, c'était bien le bon endroit. Au moins, son taxi ne s'était pas trompé.


- Oh my GODNESS ! It's very... Hum hum.

Il ne put s'empêcher de s'exclamer en voyant tout ce luxe. Même s'il ne pouvait pas vraiment dire qu'il avait vécu dans un lieu pauvre - loin de là - rien ne se comparait à ça. Et forcément, quand il était un peu surpris, sa langue natale reprenait le dessus. Il ricana intérieurement quand il repéra les quelques regards méprisants qui se posèrent sur lui. Rirait bien qui rirait le dernier, comme on dit. Ils allaient voir qui allait se faire dépouiller de leur première place et tout le tralala. Son frère ne s'en remettrait pas, c'était certain. Mais bon. Il regarda de nouveau la petite blonde qu'il avait apperçut plus tôt. Elle semblait un peu perdue, et elle ne l'avait pas regardé comme un chien mouillé. Bon, eh bien, commençons par là. Il se rapprocha un peu, sa valise à la main. Prenant son regard le plus gentil et le moins gamin - enfin, il l'espérait - Kilian lui fit un grand sourire.

- Excuse me, Lady... Est-ce que vous sauriez où se trouve les dortoirs et tout le reste ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de la petite Écossaise{Libre}   Jeu 24 Déc - 22:02

Tomoe est bien perdue dans cet énorme bâtiment. La jeune fille semble regarder un peu partout. Soudainement, elle se fait interpeller. Elle se retourne en sursaut avec un air de surprise. Elle remarque qu'elle s'est fait interpellé par un jeune homme. Le jeune homme a les cheveux d'une teinte bleue et les yeux bleus, il n'a pas l'air d'être japonais. Le jeune homme lui dit en souriant :

-Excuse me, Lady... Est-ce que vous sauriez où se trouve les dortoirs et tout le reste ?

La jeune fille ne sait pas plus que le jeune homme où se trouvent tout ces lieux. Elle-même vient d'intégrer ce pensionnat. Elle a demandé l'aide de quelqu'un, mais cette personne ne l'a pas aidé. Elle n'est alors pas plus avancée. La jeune fille répond en souriant, toujours avec son air perdu, au jeune homme :

-Ah..euh.. je suis sincèrement désolé, moi-même je viens d'intégrer cet établissement et je cherche également ces lieux, alors je ne peux vous être très utile.

La jeune fille à prononcer cette phrase avec ce fichue accent qui l'énerve lorsqu'elle parle le japonais. Elle passe ses mains sur sa robe pour replacer un faux pli. La jeune fille hésite à demander le nom du jeune homme, mais elle finit par le lui demander.

-Euh.. quel est votre nom ? Moi, je me nomme Tomoe Stuart. Je suis d'origine écossaise et japonaise.

Elle se sent oubligé de vouvoyer le jeune homme, puisqu'elle ne le connait pas. La jeune fille regarde vers le ciel, comme à l'habitude lorsqu'elle parle aux gens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de la petite Écossaise{Libre}   Sam 26 Déc - 20:12

Kilian sentait très clairement les regards irrités et méprisants des autres élèves autour d'eux. C'en était presque lassant, à force, mais il continua de jouer le jeu. Après tout, il était là pour ça... Donc, il continua d'observer gentiment la jeune fille qui ne semblait pas vraiment très à l'aise. Ah, c'était une nouvelle aussi. Forcément... Bon, tant pis, il allait bien falloir qu'il trouve pour deux. Cela ne devait pas être très compliqué, non ? Il se retourna un instant, explorant d'un regard assez rapide les gens qui se trouvaient dans le hall. Quelques élèves qui lui rendirent un regard dédaigneux. Personne d'autre. Mais il y avait un bureau... L'accueil ? Peut-être que les deux nouveaux trouveraient leurs chambres là-bas. Même si le bureau était vide.

- Oh, mais ce n'est pas grave. On va chercher à deux.


Kilian avait très bien remarqué l'accent de la jeune fille. Une écossaise ? Ah ! C'était pas loin de chez lui, ça. Au moins il n'était pas le seul européen du coin. C'était... En quelque sorte, un peu rassurant. Lui aussi avait l'accent caractéristique d'Oxford, mais ne s'en plaignait pas. De toute façon, il n'arriverait jamais à oublier ses origines, et surtout à utiliser sa langue natale, même avec une autre langue. Il aimait bien les mélanges. Le garçon hocha la tête face à sa présentation. Il sortit de sa poche un paquet de bonbons - les petits nounours Haribo - et en attrapa un, qu'il mit dans sa bouche. Il tendit le paquet vers la jeune fille, et déclara avec une voix très joviale :

- Vous en voulez ?


Il lui fit encore un grand sourire avant de reprendre un petit bonbon. Il se rapprocha de l'accueil, faisant mine à la jeune fille de le suivre. Arrivé de devant l'accueil, il goba encore un bonbon et se tourna vers la petite blonde à l'air paumé.


- Enchanté, Mademoiselle Stuart. Il rit un instant face à la ressemblance de leurs noms de famille - le truc bien bête, quoi. My name is Kilian Steewart, d'origine anglaise. L'Ecosse... Nous sommes voisins !

Il rit un instant et reprit encore un bonbon. C'était tellement bon... Il adorait ça. S'il pouvait en plus avoir du gâteau avec...

Mais il fallait vraiment qu'il arrête de penser à manger. Là, les nobles avaient bien raison de le regarder bizarrement. Avec son paquet de bonbon Haribo dans une main et sa grosse valise dans l'autre, il y avait vraiment un gros décalage entre les deux mondes. Cela l'énervait un peu, mais il s'en accommodait très bien. De toute façon, il n'avait pas vraiment le choix... Et se contenta juste de regarder partout autour de lui comme un petit gamin qui découvre son environnement. Peut-être qu'en attendant un peu, quelqu'un de l'accueil viendrait les voir pour les orienter. Peut-être.


[ Désolé mon rp est un peu nul... ]
Revenir en haut Aller en bas
Hirashikiyama Fumi
~° Souriez =) :: Bimbo et alors? °~
~° Souriez =) :: Bimbo et alors? °~
avatar

Sagittaire Buffle
Messages : 758
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 20
Emploi/loisirs : Cuisiner ! Un jour je serais reconnue !
Sentiments, humeur : Envie de cuisiner ~

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Cuisine. / Travail au Emerald Kingdom
¤ Année & Etablissement ¤: 4ème année de lycée.
¤ Autres/RPs ¤:

MessageSujet: Re: L'arrivée de la petite Écossaise{Libre}   Jeu 18 Fév - 19:18

Sujet abandonné-non terminé, je le mets dans la section des antiquités.

(Pour le faire réouvrir et le reprendre, envoyez un MP à l'un des admins.)


[#5E2619]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
« Qui a faim ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arrivée de la petite Écossaise{Libre}   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivée de la petite Écossaise{Libre}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'arrivée d'une Petite Bulle dans les airs..
» Petite pêcherie ( Libre ; une personne )
» (F) ISOLDA DYCHAUK ♛ Petite bâtarde écossaise (LIBRE)
» Petite Balade Matinale [LIBRE]
» Arrivée de la jeune fille triste [ LIBRE !!!!!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ¤ Wonder Garden ¤ :: • Antiquités :: Archives 2OO9-2O1O-
Sauter vers: