Bienvenue dans cette prestigieuse académie asiatique, mais aussi occidentale, réputée pour ses nombreuses options, ainsi que son confort.
Et oui, il est inutile de prendre le tramway ou de venir en voiture lorsque les dortoirs se trouvent juste à côté de l'établissement scolaire!
Cette académie accueille les collégiens, les lycéens, mais aussi les étudiants universitaires.
C'est une belle académie vu de cette façon, mais encore faut-il avoir les moyens de payer car tout ceci n'est pas donné! Elle est réservée à la haute société, et donc très chère, si vous êtes un prolétaire arriverez-vous à l'intégrer?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le chant des oiseaux ~ [PV : Kimura My'Anh et Hayato Gokudera]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le chant des oiseaux ~ [PV : Kimura My'Anh et Hayato Gokudera]   Sam 7 Nov - 13:23

Cette forêt noire qui apparaît souvent en rêve. Cet endroit dont je ne m'explique pas la provenance. Le temps d'un battement de cil, tout s'efface. Le temps d'un chuchotement, l'esprit revient dans le corps, et quelques secondes plus tard des yeux s'ouvrent. Les yeux qui s'ouvrirent étaient bleus, un bleu criminel et c'est peu dire. Le jeune homme ne semblait pas connecté à ce monde, dans sa chambre un grand " bazar " régnait, et c'était un euphémisme que d'utiliser ce piètre mot pour définir le souk que c'était devenu. En se levant, Axel chercha des yeux son portable. C'était un modèle assez récent, mais il ne se souvenait plus de son nom, ni de comment il lui était parvenu. Un colis de son père peut-être, ou alors une tentative de réconsiliation de sa mère ? Il ne lui avait jamais pardonné depuis le temps, il n'avait jamais cherché à lui pardonné surtout. La rancoeur n'avait toujours pas disparu. Le jeune homme se passa une main dans les cheveux, c'était Samedi, et il y avait cours ce jour là. Rapidement Axel prit son uniforme scolaire et l'enfila sans fermer la veste. Ce n'était pas qu'il ne faisait pas froid, ou alors que Axel n'avait pas froid, mais la course qu'il allait entreprendre pour aller jusqu'à sa salle de cours l'empêchait de fermer sa veste.

Les cours se passèrent assez rapidement, c'était d'un ennuie mortel. La compréhension de ce genre de choses était facile, il ne cherchait pas à savoir pourquoi il apprenait tout ça. Il l'apprenait, c'est tout. Au lieu de sortir sur le champs comme la plupart des personnes du collège, Axel se dirigea vers la salle informatique. Il avait bien un ordinateur dans sa chambre mais l'envie de s'en servir était moindre. Après quelques mots échangés avec la dame qui s'occupait de cette salle, Axel alla à son PC habituel. Il n'y allait pas pour pirater des systèmes, ça il le faisait très bien sur son seul ordinateur, mais il voulait accéder à un ordinateur public pour attirer l'attention de curieux sur son dernier hobbies : Les jeux en lignes. Il ne savait que trop quel faible pourcentage de chance il avait pour rencontrer une personne jouant au même jeux que lui dans la même salle que lui mais comme ce pourcentage dépassait la barre des 1% il tentait le coup. Comme d'habitude rien ne vint et au bout d'un petit quart d'heure il arrêta l'ordinateur. C'était une habitude chez lui, loin de cette patience légendaire qui semblait concordé avec son calme il se lassait assez vite de ce genre de choses. Sur l'écran d'ordinateur on pourrait lire " DEAD " signifiant que son personnage était K.O. A la simple vue de ce mot il avait eu le reflexe de quitter l'application et de fermer l'ordinateur. La mort était un sujet trop délicat. Il fallait sortir, c'était primordial.

Le lac était réputé pour son calme et sa clarté. Axel avait pris un livre pour passer le temps : L'Assomoir de Emile Zola. Un livre d'origine française traduit en anglais. Le livre était comme son nom l'indiquait un moyen d'assomer les gens. Un vie banale qui allait en s'améliorant jusqu'à une appogée bien médiocre et qui ensuite se dégradait de plus en plus. C'était vraiment embêtant ce genre de livre. Pourtant c'était la troisième fois que le jeune homme lisait ce livre. Dans sa poche il y avait un petit carnet, il y notait les choses qui faisait qu'au XIXè siècle une famille d'ouvrier pouvait avoir une telle déchéance. Le titre du livre n'était pas exactement là pour avertir les gens en leurs disant " Attention, ne lisez pas ce livre sauf si vous voulez vous endormir ". L'endroit où se retrouvent les travailleurs est un bar nommé " L'Assomoir " et c'est cet endroit qui donna son nom au livre. Le jeune homme continua à lire un moment avant de se poser une question et de reposer son livre.

- Pourquoi les oiseaux ne chantent pas aujourd'hui ? Chuchota candidement Axel en regardant les arbres dénués d'animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Akimura Maemi
Je suis l'une des rares nobles de nos jours...
Je suis l'une des rares nobles de nos jours...
avatar

Balance Cochon
Messages : 569
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : Là haut :D
Emploi/loisirs : Musicienne.
Sentiments, humeur : Lunatique.

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Musique & Astronomie
¤ Année & Etablissement ¤: Lycée, Quatrième année.
¤ Autres/RPs ¤:

MessageSujet: Re: Le chant des oiseaux ~ [PV : Kimura My'Anh et Hayato Gokudera]   Mer 11 Nov - 18:42

Parfois, My-Anh avait besoin de solitude. Si le rythme plat de la journée ne risquait pas de la fatiguer, la sale mentalité des petites bourgeoises vides d’esprit qu’elle côtoyait chaque jour l’insupportait. C’est ainsi qu’afin de soulager ses nerfs, la jeune fille se rendait fréquemment au lac, et y passait entre une demi-heure et une heure. Les moments les plus agréables, elle les vivait sous la pluie. Les alentours étaient déserts, ou presque, et aucun individu de l’espèce humaine ne l’abordait. Seulement, à ce jour, il faisait beau. Beau, mais frais, comme pour un jour d’automne qui se respecte. La lumière du Soleil illuminait le lac et lui renvoyait une lumière blanche qui l’éblouissait. My-Anh se demanda si l’eau gelait en hiver. Marcher sur la glace, ça devait être tellement agréable... Elle sourit à cette idée.

Quelle heure était-il ? Elle n’en avait pas la moindre idée. Dans l’après midi, évidemment. Les cours étaient finis depuis peu, et elle avait juste posé son sac avant de regagner le lac. La dessinatrice qu’elle avait été avait abandonné son carnet à croquis et ses crayons, elle était venue sans rien, vêtue seulement de son uniforme (enfin, d’une chemise bleutée et d’un jean foncé près des jambes : quand on pouvait bénéficier des privilèges des argentés, pourquoi s’en priver ?).

Abandonnée à la nature, elle se sentait obligée de faire le point. Faire le point, se remettre en question. Mais elle n’avait rien à se reprocher, en fin de compte, et cette remise en question terminait forcément en séance de rêveries. Assise dans l’herbe, elle s’accoudait au sol et ferait les yeux. Enfouie dans son écharpe, elle sentait le vent lui caresser les joues et ses cheveux s’envoler, si bien qu’ils retombaient sur son visage : lorsqu’elle tenta d’ouvrir les yeux, elle ne vit que de longs fils châtains qui laissaient de temps en temps apparaître la lumière du jour. My-Anh aurait pu s’endormir tant elle se sentait bien.

Un grognement lui échappa lorsqu’une ombre vint se placer devant elle.

*Encore une rageuse de service, pensa-t-elle.*

La jeune fille souleva une paupière et écouta quelques instants une nouvelle venue qui lui débita, quelle surprise, toutes sortes d’insultes déguisées. Il était d’autant plus surprenant qu’elle n’était pas seule. Les rageuses ne viennent jamais seules, et arrivent toujours à toucher là où ça fait mal.
Avant d’en arriver là, My-Anh préféra s’en aller et leur adresser un sourire aussi hypocrite que crispé. D’après ce qu’elle avait entendu, on lui reprochait de ne pas être japonaise à cause de son teint légèrement plus foncé, qui trahissait ses origines vietnamiennes, et d’avoir l’air d’une Cuivrée, avachie dans l’herbe. Avachie ? Mais sa position avait tout d’une position noble, bien sûr. On lui avait toujours dit que tant qu’elle se tenait la tête droite, on ne douterait pas de son éducation... Encore une invention de ses parents.

Les mains dans les poches, elle s’éloigna vers l’autre bout du lac. Pourvu qu’il se mette à pleuvoir, My-Anh serait sûre de ne pas revoir ces filles de la soirée.

Sur son chemin, elle aperçut un arbre aux branches épaisses et fournies. Elle ne résista pas à l’envie d’y monter. Une fois en haut, un amas de ranches lui permit de s’allonger sur le ventre, la tête entre les mains. Elle aimait ce genre d’arbre qui perdait ses feuilles tardivement. Il lui permettait de se cacher. Elle baissa la tête. Du côté ensoleillé de l’arbre, un garçon, qui ne devait pas être beaucoup plus âgé qu’elle, adossé au tronc, semblait pensif. My-anh aussi : elle ne savait rien de cet individu, il valait donc mieux ne pas se faire remarquer afin d’éviter de potentiels ennuis. Quelques minutes passèrent, et la petite dessineuse ne prêtait déjà plus attention au jeune garçon. Elle en avait même oublié la présence. Le silence du lac et de ses alentours l’avait rendu attentive à chaque petit bruit qu’elle pouvait entendre. Un chuchotement parvint ainsi à ses oreilles.

- Pourquoi les oiseaux ne chantent pas aujourd'hui ?

D’où venait cette voix ? Elle n’en avait pas la moindre idée. Elle ne crut donc pas dangereux de répondre à ce qu’elle croyait être un mirage.

_Les oiseaux d’ici doivent être des oiseaux migrateurs. Le froid arrive et ils s’en vont vers les pays chauds. Ils ont des ailes, sont libres d’aller où ils veulent. Il plairait, je pense, à beaucoup d’entre nous de pouvoir en faire autant.

Sa voix ressemblait au murmure du vent. Elle ne parvint même pas jusqu’à ses oreilles. My-Anh se tu et replongea son regard dans l’horizon. Elle imaginait une nouvelle espèce d’oiseau, l’oiseau Kimura, qui ne se posait jamais deux fois au même endroit.


♫ ♪ I was just a girl with a guitar ~ And I’m just playing not trying to be a star
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le chant des oiseaux ~ [PV : Kimura My'Anh et Hayato Gokudera]   Mer 11 Nov - 20:00

Dans son Habitudes de solitude, Gokudera s'en alla vers le lac pour cherche l'apaisement d'une solitudes, il avait un grand arbres avec des branches cassée qui lui donnait des airs lugubres que personnes ne voulait allez. un endroit idéale pour se perdre dans ces pensée, Mayuka étant parti en voyages, Gokudera ne savait pas trop quoi faire, la solitudes gagna tous son corps et il se mit a broyer du noir puis après un petit moment il commença a piquer du nez. Ces derniers temps les nuit on été très difficiles pour certaines raison, il commença a s'allonger au pied de l'arbre. La dernières image qu'il eu avant de s'endormir était celle de Mayuka en train de sourire.

Pendant ce temps, Gokudera se mit a gémir dans son rêve, il se remémora le temps ou il était avec ces parents Biologiques et quand il passait avec puis il vit sa mère mourir dans cette accident que les ennemies de son père on causer. Puis il se remémora le meurtre de sa meilleur amis devant ces yeux sans qu'il ne puisse rien faire et puis il se remémora le moment ou il attaqua ces filles a l'académie ces mains rouges sang avec une odeur de poudre et il vit Mayuka en train de pleurer dans ces bras. ce moment fut très pénible et c'est alors que Gokudera entendit des voix, il ne savait pas trop ce que c'était. et d'un moment brusque il se réveilla de son cauchemar. Le calme était revenue, il vit de la sueur sur son front et entendit quelqu'un dire:

- Pourquoi les oiseaux ne chantent pas aujourd'hui ?

dans son habitudes, il ne s'en serait pas occuper mais il avait envie d'entendre ce que cette voix disait. Et a ce moment il entendit quelqu'un répondre:

-Les oiseaux d’ici doivent être des oiseaux migrateurs. Le froid arrive et ils s’en vont vers les pays chauds. Ils ont des ailes, sont libres d’aller où ils veulent. Il plairait, je pense, à beaucoup d’entre nous de pouvoir en faire autant.

ces deux voix parlait de quelque chose de peu intéressant et Gokudera ne s'en préoccupa pas. Mais d'un seul coups il dit s'en sans rendre compte:

"telle un oiseau trouvant son chez soi voyage pour trouver ton bonheur dans le monde, bien des péripéties t'attende mais continue sans te retourner et le bonheur t'attend a la fin du chemin". Ce qui veut dire que ces oiseaux ne chanteront pas t'en qu'ils n'auront trouvons l'endroit ou il seront heureux.

[ dsl si sait un peu court pour vous et dsl pour l'attente ]
Revenir en haut Aller en bas
Hirashikiyama Fumi
~° Souriez =) :: Bimbo et alors? °~
~° Souriez =) :: Bimbo et alors? °~
avatar

Sagittaire Buffle
Messages : 758
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 20
Emploi/loisirs : Cuisiner ! Un jour je serais reconnue !
Sentiments, humeur : Envie de cuisiner ~

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Cuisine. / Travail au Emerald Kingdom
¤ Année & Etablissement ¤: 4ème année de lycée.
¤ Autres/RPs ¤:

MessageSujet: Re: Le chant des oiseaux ~ [PV : Kimura My'Anh et Hayato Gokudera]   Jeu 18 Fév - 19:07

Sujet abandonné, je le mets dans la section des antiquités.

(Pour le faire réouvrir et le reprendre, envoyez un MP à l'un des admins.)


[#5E2619]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
« Qui a faim ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chant des oiseaux ~ [PV : Kimura My'Anh et Hayato Gokudera]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chant des oiseaux ~ [PV : Kimura My'Anh et Hayato Gokudera]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ecouter le chant des oiseaux
» Le murmure du vent, le soupir des feuilles, et le chant des oiseaux. [Solo]
» [Port Réal] Myrielle ¤ Les nuits d'or, où le chant des oiseaux se mêle aux pépiements des rossignols
» Colibri | Ecoute le chant des oiseaux et détend toi. [FINIS]
» Le chant des oiseaux ◮ LeroAmis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ¤ Wonder Garden ¤ :: • Antiquités :: Archives 2OO9-2O1O-
Sauter vers: