• Kirari Unmei ♪ Forumh11

Bienvenue dans cette prestigieuse académie asiatique, mais aussi occidentale, réputée pour ses nombreuses options, ainsi que son confort.
Et oui, il est inutile de prendre le tramway ou de venir en voiture lorsque les dortoirs se trouvent juste à côté de l'établissement scolaire!
Cette académie accueille les collégiens, les lycéens, mais aussi les étudiants universitaires.
C'est une belle académie vu de cette façon, mais encore faut-il avoir les moyens de payer car tout ceci n'est pas donné! Elle est réservée à la haute société, et donc très chère, si vous êtes un prolétaire arriverez-vous à l'intégrer?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 • Kirari Unmei ♪

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


• Kirari Unmei ♪ Empty
MessageSujet: • Kirari Unmei ♪   • Kirari Unmei ♪ EmptyVen 21 Aoû - 14:27

[Unmei Kirari]


• Kirari Unmei ♪ Kururu11




  • ¤ Votre personnage ¤

- Nom : Unmei
- Prénom : Kirari
- Âge, lieu et date de naissance : 16 bougies, Tokyo, 14 décembre 1992 (haah le temps que j'ai mis pour calculer ><)
- Sexe : Féminin
- Préférence sexuelle : Bisexuelle, à tendance hétérosexuelle.
- Origine(s) : Japonaise, francaise.
- Langue(s) parlée(s) : Anglais, Japonais, Espagnol et le Francais.
- Année scolaire : 3ème année.
- Club(s) : Aikido, Kung-fu, mécanique.
- Spécialité : L'art du combat ohwai !

- Description physiologique :

• Kirari Unmei ♪ 52867610 • Kirari Unmei ♪ 45867610 • Kirari Unmei ♪ 45286710

Ahh, le physique, grande histoire que tu partages avec moi... quand j'ai beaucoup de choses à décrire ! Ce qui n'est pas vraiment le cas aujourd'hui. Mlaheureusement. Je vais être à court d'aspiration.

Alors, première partie, le physique en général :
Kirari est une jeune fille qui n'est pas si grande que ça. Du haut de ses un mètre soixante quatre, elle ne voit pas le monde sous le petit angle, mais plutôt sur le zoom. Vous comprennez ? Non ? Et bien, plus on est grand, plus on voit le monde petit de là-haut. Et plus on est petit... et bien, je vous laisse deviner. C'est mon cas d'ailleurs Haha ! Haha...ha..ha. Bref, je dois dès à présent vous avouer que Kirari n'est pas si mince que ça. Mais pas au point d'être grosse non plus. En gros, elle est tout à fait normal. Elle pèse environs... cinquante cinq killos, ce qui est tout à fait convennable si on fait référence à sa taille. Et même si elle est très violente, rien qu'en voyant sa caricature de jeune fille sans défense, on ne s'en douterait pas. Après tout, on ne voit aucun symptôme qui pourrait se présenter. Quand on dit violente, on pense directement : Grande, costaute, habbits provocants, lunettes de soleil noires. Enfin voilà, un ou une yankee. Enfin bon, comme la plupart des gens, elle a hérité sa petitesse de sa mère. (Il est rare de voir un mec petit... de nos jours.) Et elle n'a pas hérité que ça de celle-ci, aussi ses magnifiques yeux bleus, et sa longue chevelure blonde, mais ça, je vous en parlerai en détail plus tard, je ne suis pas dans la bonne catégorie ! Dommage pour vous. Sa silhouette angelique en charme plus d'un, elle n'hésite pas à l'utiliser dans les situations dont elle ne peut pas s'en sortir. Qui ne tente rien n'a rien. C'est ça qu'on dit non ? Comme la plupart des japonais, Kirari a hérité de sa nationnalité une peau claire. Entre le blanc et le rosé, ce qui donne une teinte assez belle sur la jeune japonaise. Niveau corpulence, disons qu'elle n'en a pas tant que ça, elle n'a peut-être pas assez bu de lait étant petite ? Je ne sais pas trop. Mais ça ne la dérange pas tant que ça, puisqu'elle fait surtout attention à son visage de rose. Disons pour faire court que : Kirari est une jeune fille d'environs un mètre soixante cinq, pesant cinquante cinq killos, peau claire, silhouette féminine avec une poitrine pas très dévelloppée. Voilà pour la description générale.

Pour la seconde partie, le visage :
Oh, et bien nous sommes maintenant à la partie la plus banale du physique (car je ne trouve jamais mon inspiration...) le visage ! Kirari a bien de la chance, elle possède un visage angélique, prêt à charmer tout le beau monde. Il est vrai que la famille Unmei était réputée pour la pâtisserie de sa mère, mais aussi pour la mignonne petite gamine qui restait tous les soirs vers six heures dans la boutique à manger des pâtisseries, cette petite fille, il s'agissait de Kirari. Bref, on peut voir, sur ce merveilleux visage, qu'il y a deux yeux (nooon tu crois ?!), des yeux d'un magnifique bleu, tel le ciel dans toute sa splendeur, dévoilant ses milles éclats de lumière (quelle belle phrase...snif). Mais ce n'est pas tout ! Ses yeux sont principalement en amandes ainsi que ronds. On pourrait croire que Kirari venait d'une lignée francaise. Mais non, elle est belle et bien japonaise. Les yeux de la blonde sont captivants, on pourrait se noyer dedans. Ou bien se faire bercer, je l'ignore, à vous de voir. Ses deux yeux sont bien proportionnés, et tout le monde dirait qu'ils sont "sans défauts". Et pourtant, tous les yeux ont des défauts ! Bizarre n'est-ce pas ? Durant ces seize années, Kirari a gardé ces petites pommettes, qui, lorsqu'elle sourit, forment des petits reliefs. Quand elle était petite, son père et sa grand-mère s'acharnaient sur elle en lui pincant les joues. Maintenant, il lui arrive de se tirer la joue, un petit tic, ne vous inquiètez pas si elle fait ça devant vous, c'est qu'elle est stressée. Comme quoi, ça lui ai resté ! Maintenant, passons au nez. Placé légérement plus bas, (de ses yeux) il est fin et bien structuré. D'ailleurs, il n'est pas long du tout, je dirais même qu'il est plutôt court. En dessous, il y a sa bouche (haha, il peut y avoir quoi d'autre en dessous d'un nez ?), bah, fine et non pulpeuse, elle a tout d'une bouche normale. Et pour finir avec le visage, et bah... la forme du visage ! Il est de forme triangulaire, ou bien ovale ? Hum... un mélange des deux, est-ce que ça existe ? J'hésite. Enfin bon, sur l'avatar vous voyez ce que je veux dire. Enfin, ce que j'essaye d'expliquer... bon, j'en ai terminé avec le visage, allelujah !

Troisième partie, les cheveux :
Bon, sur cette partie, je ne pense pas que je vais y passer trois heures, car sa coupe est tout à fait normal. Donc, Kirari possède une chevelure de la lignée des Unmei, c'est-à-dire, des cheveux blonds. Ses cheveux sont légérement "fous fous" et ne se laissent pas coiffer. Donc, Kirari a réussi à les dompter en mettant de la lac. En général, sa chevelure est longue, blonde comme le blé venant de prendre sa couleur originale, doré. Kirari a une frange tout aussi fofolle que ses cheveux, mais qui se coiffe un peu plus facilement que ces derniers. Cette frange, se balaye entre ses deux yeux, d'ailleurs, sur celle-ci est accrochée une barette, qui est bien souvent de couleur voyante. Oh, en parlant de ça. Dans ses cheveux en pics, sont déposées plusieurs barettes, toutes de couleur différente, ce qui donne un aspect vraiment mignon à la petite Kirari. Et pour finir (j'ai dit que cette partie allait être courte...) au côté droit de son front est accroché une très grosse barette, voir un noeud en forme de croix. La couleur dépend des humeurs de la jeune fille. Voilà !

Quatrième partie, les vêtements & chassures :
Et bien, tout dépend ! Quand elle est dans le lycée, elle porte bien évidemment un uniforme rouge ruby avec un ruban bleu symbolisant la troisième année. Certes. Généralement, lorsqu'elle est en dehors des cours, elle porte une veste noire corbeau, avec un long col blanc. Sur ce col, incrustées en verticale, deux fines bandes noires contrastant sur ce col blanc, pur comme les ailes d'anges. Le noir et le blanc, deux couleurs pourtant si différentes, qui s'accordent si bien. Sa veste n'a pas de bouton, elle se rattâche simplement au niveau du col par deux longues ficelles noires. Ah, j'oubliais, au niveau de ses poignées, il y a du tissu de la même matière et du même design que le col. La veste s'arrête au milieu de ses hanches. En dessous de cette veste noire, il y a un débardeur jaune, qu'elle porte bien souvent, qui commence d'ailleurs à être délavé. En dessous, une jupe toute simple, enfin, une jupe, je dirai plutôt une mini-jupe. De couleur bleue ciel, comme ses yeux. Passons aux pieds. Bon, elle porte souvent de longues chaussettes noires se stoppant à mi-mollets. Et comme chaussures et bien... des chaussures noires d'écolières en cuir, fraîchement cirées.

- Description psychologique :

• Kirari Unmei ♪ 45286711 • Kirari Unmei ♪ 45286712 • Kirari Unmei ♪ 45286713

Kirari a toujours été une jeune fille pleine de ressource et ayant un caractère énergique. Toujours prête pour découvrir de nouvelles choses et partir à l'aventure, on pourrait dire qu'elle est très enthousiaste. Cette jeune fille aux cheveux blonds est aussi quelqu'un d'extrêmement curieux ! Quand elle ne connaît pas quelqu'un, elle est obligée de le bombarder de questions. Et attention, si vous ne répondez pas à ces fameuses questions, ce sera bien pire pour vous ! Pire qu'un bombardement ! La petite Kirari peut se montrer audacieuse, elle n'a jamais honte, et ose faire des choses, que... d'autres n'oserait pas. Mais, elle n'est pas pour autant vantarde, bien au contraire, elle ne dit presque jamais rien de sa vie, appart si on lui pose des questions. Expansive, on peut dire qu'elle se tourne vers les autres plutôt qu'à elle même. Il est très facile de l'inquiéter, elle s'occupe beaucoup trop des autres. Si l'un de ses amis est malade, elle reste à son deuil, jusqu'à ce qu'il soit guérie. Même si d'après tout ce que je viens de vous raconter, elle peut révéler l'aspect faible d'une personne, et bien détrompez-vous. Kirari est quelqu'un de réfléchit et méthodique. Elle est un peu comme le cerveau d'une équipe, une vraie leader. Ce n'est pas pour autant qu'elle se met en avant. Au début, elle joue même la jeune fille sans cerveau. Et pourtant... le monde est bizarre n'est-ce pas ? Kirari n'a jamais été réaliste, elle préfère vivre dans son monde quoi qu'il en soit. Elle s'imagine la vie parfaite, et prend toujours tout du bon côté. Il est bien difficile de l'énerver, on peut donc dire qu'elle est placide.

Blagueuse, farceuse, reine des fourberies, Kirari incarnerait Scapin si elle le pouvait ! D'ailleurs, devinez quel est son livre préféré... les fourberies de Scapin bien sûr ! Quelle logique. Cette jeune fille est toujours là pour réconforter son prochain. Mais étant réfléchie, elle sait se méfier, et rester sur ses gardes, car... on ne sait jamais à quoi s'attendre. Surtout en ce moment... vu qu'elle n'est plus "chez elle". Comme je l'ai dit il y a quelques phrases auparavant, Kirari est quelqu'un d'horriblement rêveuse ! Ce qui lui sert à être optimiste et persévérante. En effet, elle ne se décourage pas facilement. Haha, ça me rappelle quelque chose, quand elle était petite, elle essayait de refaire un gâteau qu'elle avait vu dans la pâtisserie de sa mère. Et... il se trouve qu'elle avait complètement raté ce gâteau, ça ne ressemblait à rien ! Et de plus, la cuisine était dans un état pitoyable quand sa mère revint de son travail. Les souvenirs de la Terre sont certainement les meilleurs, hm ? Certes, Kirari étant énergique, est également, comme on pourrait le deviner, très très TRES remuante ! Elle n'arrive pas à rester assise sans bouger ! Jamais attentive, rare sont ceux qui arrivent à la supporter.

Rebelle, quand elle est énervée (ce qui n'arrive pas souvent) elle arrive à se faire entendre, comprendre, et écouter. Si il y a bien quelque chose qu'elle déteste, c'est qu'on la prenne pour une idiote. Et même si elle est souciante, et qu'elle s'inquiète pour les autres, ce n'est pas pour autant qu'elle accorde sa confiance facilement. Et bien au contraire ! Même si elle est gentille avec quelqu'un, preuve de politesse, ça ne veut pas forcément dire qu'elle veut faire "ami-ami" avec celui-ci. Bref, Kirari est quelqu'un de plutôt loyal, jamais elle ne trahirait quelqu'un, même si celui-ci à commit plusieurs fautes qu'elle n'a pas encore pardonné, elle n'est pas du tout rancunière. En fait, finalement, il est difficile de lui trouver des défauts. Dévouée, elle aiderait n'importe qui dans le besoin, euh... si c'est faisable bien sûr. Elle paye et aide avec son corps, mais jamais avec de l'argent... sauf si elle veut s'acheter quelque chose bien sûr !

Ah si, j'ai trouvé UN défaut pour Kirari ! (même deux ? Trois ?) Elle est indécise, et miséricordieuse. Elle pardonne trop facilement, ce qui a pour défaut de ne pas être rancunière. Et concernant l'indécis, et bien, elle ne sait pas si elle doit dire oui ou non face à des situations compromettantes. Elle est aussi, soigneuse et narcissique, elle se préoccupe beaucoup de son apparence, se force à être "convenable". Elle fait surtout attention à son visage, car c'est bien souvent la première chose dont laquelle on se fie. Gourmande, même un peu trop à mon goût, elle est née entre la cuisine et les sucreries, donc il est tout à fait normal qu'elle le soit, du moins, elle aurait pû en être dégoûtée, mais non. Kirari était la première à goûter les créations de sa mère, et elle en était très heureuse, car ils étaient d'une douceur infinie ! En parlant de douceur, Kirari est très douce. Elle est toujours à l'écoute et trouve souvent les bons mots. Pour elle, tout le monde à le droit d'exister. Hum, passons à un autre défaut, l'impatience en fait partie ! Curieuse et impatiente font un très jolie duo. Quand elle prépare un mauvais coup, elle a toujours hâte que quelqu'un tombe dans son piège, pour la faire rire, elle ainsi que les autres. Elle adore voir les gens sourire. On se dit qu'il y a toujours une lueur d'espoir, que le monde n'est pas totalement éteint en fin de compte.


Dernière édition par Unmei Kirari le Sam 22 Aoû - 2:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


• Kirari Unmei ♪ Empty
MessageSujet: Re: • Kirari Unmei ♪   • Kirari Unmei ♪ EmptyVen 21 Aoû - 15:04

Même si Kirari peut se montrer douce, elle peut être très violente ! Experte en Kung-fu et Aïkido, elle sait aussi bien se défendre qu'attaquer. Très rapide, elle a un don pour tout esquiver, que se soit les balles des armes à feu (on en utilise ici ? haha !), que les épées tranchantes, certes, elle ne part pas sans égratignures tout de même ! Toujours gaie, elle sourit TOUT le temps ! Si un jour, vous la voyez neutre, c'est que quelque chose c'est passé, et qu'il faut s'inquiéter. Hum... Kirari est très... envahissante ! Un vrai pot de colle quand vous êtes son ami ! Toujours derrière vous à sourire bêtement, à attendre que vous lui parliez, à vous suivre où que vous alliez, jusqu'aux toilettes. (Pas à l'intérieur quand même !) à force, ça devient difficile de la semer ! Kirari a des tendances manipulatrices, rusée comme un renard, elle peut obtenir TOUT ce qu'elle veut, si elle le veut bien sûr ! Si je vous dit qu'elle est directe, c'est qu'elle est aussi franche ! Elle déteste mentir et ceux qui mentent, c'est pour cela qu'elle est honnête avec tout le monde. Mais si un jour vous lui mentez, elle ne vous en voudra pas trop... c'est difficile pour elle d'en vouloir à quelqu'un. Maladroite, elle peut marcher, marcher, et à un moment elle voit un obstacle qu'elle évite facilement, et tout heureuse, elle perd l'équilibre, et fini par tomber. Et, elle n'a jamais réussi à monter tout en haut d'une échelle... on se demande vraiment pourquoi. Kirari est aussi... trop sensible, hypersensible même ! Quand quelque chose de bien se produit, elle pleure, et quand c'est quelque chose de mal, elle pleure aussi. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle se décourage !

- Histoire :

Naissance :
• Kirari Unmei ♪ 45286714 • Kirari Unmei ♪ Ouiwp10 • Kirari Unmei ♪ Huwp10


Tous les jours sont pareils à Tokyo, on se lève, on travaille, on se couche. Rythme monotone d’une vie en ville. Les week-ends, ça existe ? Oui, mais on perfectionne bien souvent nos travaux pour être apprécier. C’est bien connu, les japonais aiment voyager, mais quand ont-ils cette chance ? Quand ont-ils des vacances ? Aucune idée. Bref, la veille du quinze décembre 1993, la veille du vingt cinquième anniversaire d’une femme appelée Annaëlle, deux enfants virent le jour. Enfin, revenons un peu plus en arrière pour que je vous explique tout ça.
Nous sommes le quatorze décembre 1993, le matin, une matinée fraîche comme d’habitude à Tokyo, surtout en hiver. Tout le monde sort les gants et bonnets. Enfin, zoomons un peu plus vers une petite boutique colorée en plein centre de Tokyo. Voilà, parfait. Nous sommes à présent dans la boutique de cette « Annaëlle », une femme ayant quitté la France il y a trois ans pour se marier avec un chef d’entreprise. Une rencontre tout à fait normale, dans un bar à Paris. Un coup de foudre, enfin, c’est ce que disent les futurs parents. Revenons à cette femme. Cette boutique, ou devrais-je dire pâtisserie, était tenue par cette femme, elle était très connue, et avait fait pas mal de concours culinaires. Sa carrière venait à peine de débuter, et pourtant, elle avait tous de requit pour ne jamais se finir. Si on regarde bien, cette femme est enceinte, et on savait déjà, que ça n’allait pas tarder. Par chance, le père était là aujourd’hui, il aidait sa femme à la pâtisserie, car les clients se bousculaient. En gros, tout avait l’air de bien se passer… jusqu’à ce que la mère tombe dans les pommes. Le père resta à ses côtés, touchant son front brûlant. Il ordonna à un client d’appeler une ambulance, celui-ci ne se fit pas prier, et appela. Cinq ou six minutes plus tard, l’ambulance était arrivée. La femme souffrante fût emmenée, le mari entra dans le camion pour être à ses côtés, et il s’excusa auprès des clients en un signe de main. L’alarme retentit, tous les véhicules s’écartèrent en l’entendant. Le mari, Soyu, gardait dans ses mains, la paume de sa femme qui se forçait de sourire. Deux minutes après, les voilas à l’hôpital. Les ambulanciers se bousculèrent et recommandèrent à la secrétaire de leur confier un box. Celle-ci s’exécuta en tapant à toute vitesse sur son ordinateur. Elle dit alors « Bloc 6 ». Et tout le monde partit en poussant la table où était installée Annaëlle. Les cris retentirent, plusieurs fois, et l’accouchement s’acheva. Deux enfants. Deux jumeaux. Une fille et un garçon. Les prénoms voltigèrent dans la salle, c’est vrai qu’ils n’avaient pas eut le temps de choisir, beaucoup trop prient dans leur travail, finalement, ils se mirent d’accord pour appeller la petite fille Kirari, et le petit garçon Heiji. Les deux nouveaux-nés se ressemblaient comme deux gouttes d’eau. Annaëlle avait hâte de voir leurs yeux. Elle espérait tout simplement qu’ils allaient hériter de ses yeux bleus. Les cris des bébés rassuraient la femme qui n’était plus dorénavant enceinte. Le jeune couple s’enlaça, et la mère finit par s’endormir. Après l’effort, le réconfort. C’est ce que l’on dit !


Enfance :
• Kirari Unmei ♪ 111 • Kirari Unmei ♪ 211 • Kirari Unmei ♪ 311


Nous sommes en 2000, actuellement au vingt et unième siècle. C’est d’ailleurs le premier jour de ce nouveau siècle que je vais vous détailler pour l’enfance. Comme tous les ans, la famille Unmei allait au temple prier pour la nouvelle année. Kirari avait à présent six ans. Son frère en avait autant. Les deux enfants s’entendaient bien, et ils ne se séparaient jamais. En cette nouvelle année, les grands-parents de Kirari vinrent leur rendre visite. Ils venaient de France, donc, par pure logique, ces deux personnes étaient les parents d’Annaëlle. Lorsqu’ils arrivèrent à la villa Unmei, qui est aux alentours de Tokyo, ils apportèrent avec eux quelques cadeaux pour les enfants. C’était la première fois qu’ils venaient leur rendre visite. Annaëlle et ses parents communiquaient par courrier uniquement, c’est pour cela qu’elle fût toute réjouie de leur venue. Kirari restait un peu en retrait avec son frère, pour eux, ils étaient des inconnus, mais petit à petit dans la journée, les liens se sont tissés. Certes, huit heures du matin, tout le monde était debout. Les grands-parents étaient arrivés il y a deux heures, et oui, à six heures du matin. Et vu qu’ils ne connaissent pas du tout la capitale, la famille Unmei dû aller les chercher. Bon, revenons au sujet : à huit heures, tout le monde debout, Annaëlle portait déjà son kimono et à présent, elle habillait sa fille d’un magnifique kimono rose avec un cerisier qui traverse celui-ci.. La ceinture était d’un vert pomme, il s’accordait parfaitement avec le gros nœud qu’avait déposer Annaëlle dans les cheveux de Kirari. Sa grand-mère, n’ayant pas encore connu ça, fût éblouie par le résultat. Il est vrai que Kirari était très jolie. Sa longue chevelure blonde (qu’elle tenait aussi de sa grand-mère) et ébouriffée traversait son dos pour finir à son bassin. Heiji portait un kimono simple, uni, couleur chocolat, et sa ceinture était noire. Lui, n’avait finalement pas hérité des yeux bleus de sa mère, mais, des yeux marrons de son père. Par contre, il avait lui aussi une chevelure blonde et ébouriffée, comme quoi, c’est de famille. Celui-ci tenait la main de sa sœur, toujours un peu effrayé de la venue soudaine de leurs grands-parents. Kirari se laissait faire, car elle-même ressentait la même chose que lui. Oh, le kimono de la mère de Kirari était d’un jaune pâle, presque éteint, avec un long dragon rouge incrusté dessus. Sa ceinture était bien évidement rouge elle aussi. Kirari trouvait sa mère toujours aussi belle malgré ses trente et un ans. Le père, Soyu, portait un kimono noir, tout simple, et sa ceinture était blanche. Il était très élégant, et toujours aussi jeune. Annaëlle prêta à ses parents des kimonos. Une fois mis et les ceintures serrées, ils semblaient beaucoup plus doux qu’avant. Un vieux couple harmonieux. Enfin bon, cette journée fût très importante pour Kirari car… c’est à la fête du nouvel an, vers le temple qu’elle vit sa première démonstration de Kung-fu. Et c’est d’ailleurs cette année qu’elle pût commencer à apprendre cet art. Enfin voilà, tous en voiture, et direction le temple ! Là-bas, la famille tira la cloche en déposant de l’argent dedans, tapèrent dans leur main lorsque leur prière fût finie. Autour du temple, les gens étaient d’humeur festive, spectacles de rue, kermesse, danse, musique. Comme quoi, on était dès à présent au vingt et unième siècle. Kirari et son frère commencèrent par une pêche aux canards, et ils gagnèrent un ballon. Quelle chance, ils adoraient le sport ! Et plus spécialement le football ! Et en face de ce stand, il y avait un spectacle. Soyu fût le premier à être attiré par les cris. Il trouva une place, mais Kirari ne voyait pas, elle tira la manche de son père et lui demanda de la prendre sur ses épaules. Celui-ci s’exécuta en riant. Pas mal de gestes rapides et d’une finesse incroyable d’exécutèrent, la petite fille fût directement prise dans le jeu. Et elle commença à imiter l’homme qui faisait la démonstration, en enchaînant quelques coups de poings. Les personnes qui étaient autour pouffèrent de rire en la voyant, son père aussi ne se fit pas prier. Quand l’homme remarqua la jeune fille, il lui proposa de l’accompagner dans son entraînement. La petite fille, toute heureuse accepta avec joie. Mais bien sûr, elle faisait n’importe quoi, ce qui avait le don d’amuser la galerie. Une fois la démonstration finie, elle s’inclina avec un grand sourire, et quand elle retourna vers elle père, elle lui annonça avec ce grand sourire aux lèvres « Papa ! Je veux faire du kung-fu ! ».


Préadolescence :
• Kirari Unmei ♪ 710 • Kirari Unmei ♪ 810 • Kirari Unmei ♪ 910


Ça y est, Kirari a dès à présent dix ans ! Et elle rentre au collège ! Alala, les enfants… ce que ça pousse vite ! Le premier uniforme, la première jupe écossaise. Ah, que de bons souvenirs pour la petite Kirari. Le jour de la rentrée, elle ne prit qu’une brioche et elle emporta son frère mort de faim avec elle. Elle n’avait pas envie d’être en retard. Elle coupa la brioche en deux, et donna un morceau à Heiji. Une fois devant la porte du collège, elle se retourna vers son frère et lui dit avec une mine sérieuse « Maintenant, on est grand, on ne doit plus rester ensemble ! », il hocha la tête, Kirari souffla un bon coup et fit quelques pas… un, deux, trois… puis elle se retourna et sauta sur son frère, les bras autour de la tête, et les jambes autour de son buste, et elle dit avec une mine beaucoup moins enjouée « J’peux paaaaaas ! Ouiiin Niii-san ! ». Le jeune garçon souffla un bon coup, et la remit par terre… de force. Et il prit la main de sa sœur, lui adressant un grand sourire, il lui dit « Roh, à quoi bon changer les bonnes habitudes ? ». Et ils entrèrent dans l’établissement. Tout le monde les regardait bizarrement, se sentant visée, le frère lâcha la main de sa sœur. Kirari ne comprit pas, et fût vite vexée. Quand elle vit son nom sur l’une des listes, elle regarda en dessous ou en dessus, il n’y avait pas le prénom de son frère. Elle se retourna pour lui dire, il avait déjà fait ami-ami avec un garçon qui était à côté de lui. Kirari gonfla sa joue, et partie. Et elle partie à la recherche de sa classe, jusqu’à ce qu’elle fonce dans quelqu’un. Elle s’excusa à plusieurs reprise, mais celui-ci ne voulu rien savoir. Kirari releva sa tête pour voir son interlocuteur, ce fût un jeune garçon aux cheveux châtains foncés, presque brin avec une mine gamine. Kirari fût vite saoulée par les remarques qu’il lui faisait, et elle lui dit directement « Tu m’saoules là ! J’me suis excusée et si ça te conviens pas, et bah va voir ailleurs si j’y suis, bye ! », et elle partie en l’entendant râler. La classe C, où est-ce que ça pouvait bien être. La jeune fille fût vite perdue. Elle regarda de droite à gauche et demanda au premier passant où était cette classe, il lui indiqua une direction, et elle le remercia. Quand elle fût arrivée là-bas, elle toqua à la porte, entra et s’excusa du retard. Elle s’assit à la seule place restante, sauf qu’elle n’avait pas encore vue qui était à côté d’elle… je vous laisse deviner. Le jeune garçon s’écria « OAHHHH ! PAS ELLE ! », il fit un bond de sa chaise, et se retrouva debout. La jeune fille remarquant à son tour que c’était le mec râleur, se leva à son tour en hurlant « OH NON PAS LUI ! PUREE J’SUIS MAUDITE ! ». Le professeur cria, et tout rentra en ordre. Pendant que Kirari écoutait le règlement du collège, le garçon chiant à côté d’elle roupillait. Elle connaissait maintenant son prénom, Kenshi. Il était d’après lui le fils d’un homme important. En ce temps là, Kirari croyait qu’il mentait. Mais bon, c’était vrai. La sonnerie retentit, tous les élèves se levèrent, sauf… Kenshi. Qui dormait encore. Kirari, lui tira vilainement la joue, tellement fort qu’il se réveilla… en criant « AIE AIE AIE NON MAIS T’ES TAREE ! ». Kirari soupira en lui annonçant que c’était l’heure de la récréation. Il se frotta la joue, puis lui tira la langue. Kirari haussa des épaules, et sortit de la classe. En route, elle rencontra son frère qui l’attrapa par le bras dès qu’il l’eut repérée. Il lui dit tout de suite après, les sourcils froncés « Mais où tu étais ? Je me suis fait un sang d’encre pour toi ! » « J’étais en cours ! Voilà ! » et elle se détacha de l’emprise de son frère, maintenant, c’était sûr : Elle lui faisait la gueule. Le jeune garçon la suivit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


• Kirari Unmei ♪ Empty
MessageSujet: Re: • Kirari Unmei ♪   • Kirari Unmei ♪ EmptyVen 21 Aoû - 23:44

Et là, elle rencontra Kenshi en route, elle lui attrapa le bras, faisant mine de s’y coller, et lui dit « Diit, on reste ensemble Kenshii~ ? », coup de poing en pleine face pour son frère. Elle lui tira la langue. Et quand Kenshi posa les yeux sur elle, elle lui fit un grand sourire. Et là, Kenshi dit quelque chose… qu’il n’aurait pas dû dire « Oula, t’as mangé quoi pendant la récrée, dégage ! », et boum, là c’est lui qui se prend un coup de poing en pleine face, de Kirari bien sûr. Et avec une mine effrayante, elle lui demanda en serrant le poing « répète si tu l’oses. » « Euh, ouais on reste ensemble si tu veux… ! », et c’est ainsi que naquit une belle amitié entre Kenshi et Kirari… euh, j’plaisante hein ! Bref, la journée se termina bien, là, elle avait REELEMENT fait ami-ami avec Kenshi. On se demande pourquoi hein ? Les jumeaux rentrèrent à la maison, en se boudant bien sûr. Durant toute la semaine ils ne se sont pas parler. Voilà ce que ça donne aux réconciliations : Kirari : « OUIIIIINNNN HEIIJIIII NIII-SANNN JE VOULAIS PAS TE FAIRE CAAA OUINNNN !! » Heiji : « ça va, ça va, j’ai compris… j’te pardonne. » Kirari : « OUINNN CALIIINNNN ». C’est simple n’est-ce pas ?


Maintenant :
• Kirari Unmei ♪ 45286715 • Kirari Unmei ♪ 45286716 • Kirari Unmei ♪ 45286717


Depuis, rien de spécial ne s’est produit, aujourd’hui, Kirari a seize ans, et elle a décidé de partir en internat dans une académie, l’académie Sakurako. Il n’y a aucun problème pour l’argent, la famille Unmei est plus ou moins riche, donc sa mère et son père ont bien voulu lui payer les frais de scolarité tous les mois. Pour Heiji et Kenshi, ce fût la déchirure et l’incompréhension totale : pourquoi partir de Tokyo ? Marre de la capitale. Kirari veut trouver une ville un peu plus calme, mais pour le moins animée. Aujourd’hui elle part vers le nouveau monde, Kirari a toujours été comme ça, une folle envie de découvrir ce qu’elle ne connaît pas. Son frère l’aurait bien suivit. Mais c’est trop difficile de quitter la famille et les amis. Donc, il a décidé de rester à la maison. C’est ainsi qu’elle se retrouva à l’Académie Sakurako, une envie d’aventure et de nouvelle terre. Et surtout, d’approfondir ses études.


- Relation(s) :

Spoiler:
 


- Particularité(s) : Ce qui fait son originalité ? Et bien, déjà le fait qu'elle met des barettes sur toute la surface de ses cheveux, et de différentes couleurs. Mais aussi le fait qu'elle soit si forte avec un corps qui paraît si faible. Ce qu'elle aime... hum, elle adore le sport ! Les fruits et se pomponner. Elle aime rendre des services aux autres, les aider, réparer des choses cassées. Ce qu'elle n'aime pas... et bien pas grand chose ! Mis à part les menteurs et les brocolis. (Quoi que... les radis aussi !) Elle n'est pas très difficile...!
- Autre(s) : Hum.. naaa !



  • ¤ Vous ¤

- Prénom : De toutes façons, on le saurait un jour ou l'autre => Justine [Pouah OwO]
- Âge : 14 bougies et un demi gâteau.
- Serez-vous actif ? Bah, je viendrai que les week-end à partir de la rentrée :/ cause => Internat buuuh !
- Commentaire : J'aime bien les couleurs du forum *o* Nyuhuuuh, bonne chance à celui ou celle qui va lire ma fiche ._.'
- Comment avez-vous connu le forum ? Un top-site, tout simplement.

- Avez-vous lu le règlement ? Owai ! [Bon code by Hiwa] (Cool)


Dernière édition par Unmei Kirari le Sam 22 Aoû - 2:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mizuo Naoya
~ Petit lutin deviendra grand ~
~ Petit lutin deviendra grand ~
Mizuo Naoya

Vierge Cheval
Messages : 536
Date d'inscription : 04/08/2009
Age : 28
Localisation : Derrière toi...
Emploi/loisirs : La musique
Sentiments, humeur : calme...

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Musique
¤ Année & Etablissement ¤: Université Gakuen
¤ Autres/RPs ¤:

• Kirari Unmei ♪ Empty
MessageSujet: Re: • Kirari Unmei ♪   • Kirari Unmei ♪ EmptySam 22 Aoû - 0:54

Et bien et bien, voila quelqu'un qui ne manque nullement d'inspiration! Je dois dire que ta fiche est très complète, très intéressante et particulièrement bien construite. Enfin bref, il ne manque rien, tout est en ordre.

Je ne sais pas si tu as fini la conception de ta fiche, je présume qu'il te reste la partie "Particularité(s)", mais de toute manière, tu es validée! Bienvenue à l'Académie Sakurako!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


• Kirari Unmei ♪ Empty
MessageSujet: Re: • Kirari Unmei ♪   • Kirari Unmei ♪ EmptySam 22 Aoû - 1:58

Vouiip me reste que cette partie à faire, je le ferais dans la journée ^^
*toujours pas couchée buuh*
Sinon merci, je suis contente que ma fiche soit en ordre *o*

Edit : Finalement je l'ai fait maintenant x)
*Gyapooo OwO J'ai trois avertissements déjà ? T_T" Maiis j'ai rien fait é_è*
*meurs*
Revenir en haut Aller en bas
Kuroshima Mika
~ Gardienne de l'académie ~
~ Gardienne de l'académie ~
Kuroshima Mika

Gémeaux Singe
Messages : 1046
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 27
Localisation : A la poursuite de mon voleur préféré! <3
Emploi/loisirs : Emploi : Gardienne | Loisirs : Chanter
Sentiments, humeur : Nostalgique

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Astronomie & Jardinage
¤ Année & Etablissement ¤: 4ème année de lycée
¤ Autres/RPs ¤:

• Kirari Unmei ♪ Empty
MessageSujet: Re: • Kirari Unmei ♪   • Kirari Unmei ♪ EmptySam 22 Aoû - 11:16

Voilà, j'ai remis la barre à 0! ^^

Bienvenue à l'A.S! Et bon jeu!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
~ L'amour est un plat qui se mange froid ~ Je suis KUROSHIMA MIKA, gardienne des lycéens, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à venir me voir ~
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakurako.forumactif.com
Invité
Invité
Anonymous


• Kirari Unmei ♪ Empty
MessageSujet: Re: • Kirari Unmei ♪   • Kirari Unmei ♪ EmptySam 22 Aoû - 13:00

Merciii ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




• Kirari Unmei ♪ Empty
MessageSujet: Re: • Kirari Unmei ♪   • Kirari Unmei ♪ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
• Kirari Unmei ♪
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ¤ Wonder Garden ¤ :: • Antiquités :: Archives 2OO9-2O1O-
Sauter vers: