Par une pluie d'été Forumh11

Bienvenue dans cette prestigieuse académie asiatique, mais aussi occidentale, réputée pour ses nombreuses options, ainsi que son confort.
Et oui, il est inutile de prendre le tramway ou de venir en voiture lorsque les dortoirs se trouvent juste à côté de l'établissement scolaire!
Cette académie accueille les collégiens, les lycéens, mais aussi les étudiants universitaires.
C'est une belle académie vu de cette façon, mais encore faut-il avoir les moyens de payer car tout ceci n'est pas donné! Elle est réservée à la haute société, et donc très chère, si vous êtes un prolétaire arriverez-vous à l'intégrer?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Par une pluie d'été

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Par une pluie d'été Empty
MessageSujet: Par une pluie d'été   Par une pluie d'été EmptyMer 5 Aoû - 17:32

Comme chaque jour, une nouvelle journée s'annonça. Le soleil se lava timidement, laissant ses rayons de lumière tomber sur le sol ou un autre obstacle. Pour l'un de ces rayons, ce fut le visage pâle d'une jeune demoiselle qui lui servit d'obstacle. Ce qui eut pour effet que de réveiller, avec douceur, la jeune fille. Elle ouvrit doucement ses yeux impaires. Pendant quelques secondes, tout lui paru flou, pui, peu à peu, tout redevint nette. Sa chambre n'était ni trop grande, ni trop petite, mais à voir son mobilier, on pouvait très vite constater qe sa famille n'était pas pauvre. Lit à baldaquin, commode style victoriaine, peau de bête sur le sol et grand écrant plat en guise de téléviseur. Tout le monde ne pouvait avoir ce genre de chose dans sa chambre.
D'un pas ésitant, la demoiselle posa le pied par terre avant de se diriger vers sa propre salle de bain. Là aussi tout n'était que luxe, évier en marbre, douche massante et bain balnéo. Pfff, que de futilité pour elle. Comme si elle avait réellement besoin de tout ceci. Avant elle se contentait de partager la même salle de bain avec sa mère, son père et sa soeur. Mais hier n'est plus aujourd'hui et aujourd'hui tout a changé.
Elle s'enferma alors dans cette salle d'eau pendant un bon moment. Pas besoin d'être devin pour savoir ce qu'elle était en train de faire. Rien qu'à entendre le bruit de l'eau couler on pouvait deviner qu'elle prenait une douche. Oui, quoi de mieux que se réveiller le matin qu'une bonne douche ?

Puis, après un petit moment, la jeune fille sortit de cette pièce. Elle avait l'air comme métamorfosé avec sa chevelure bien peignée et avec ses yeux soulignés d'un léger trait de crayon noir. Elle avait l'air bien plus présentable aussi habillé de cette robe centrée au niveau des hanches, ce qui lui faisait ressortir sa poitrine.
Elle sortit pour une dernière fois de sa chambre. Elle se demandait même quand est-ce qu'elle pourrait y retourner. Sûrement pas tout de suite. Elle descnedit ensuite les escalier de marbre pour arriver dans une cuiine juste après âvoir traversé un couloir. Là, personne, pas même une âme qui vive. Cela était étrange, d'habitude il y avait au moins une personne ici, soit sa mère ou son beau-père. Mais si ni l'un ni l'autre se trouvaient ici, elle n'allait pas se plaindre. A vrai dire, moins elle cotoyait ces personne, mieux elle se portait. Ce fut alors dans le calme qu'elle prit son petit déjeuné, jusqu'à l'arrivé du majord'homme. Ce dernier lui indiqua qu'il était l'heure de partir pour son nouvel établissement. 2trange ou non, mais cette phrase était devenu très famillière pour la jeune fille. Après tout, quelques mois auparavant elle avait entendu la même chose sortir de la bouche de la même personne. Ce qui différenciait de la dernière fois, peut-être le fait qu'on lui indique que sa valise et ses autres affaires personnelles ne se trouvent dans le coffre de la voiture.
La demoiselle à la chevelure noir termina alors rapidement son repas puis se alla rejoindre le véhicule se trouvant dans la coure de la demeure. Puis la voila partie, sans l'ombre d'un regret.

Le trajet qui s'en suivit fut long et ennuyeux. Seul distraction, la radion, passant les même chansons en boucle, et le paysage défilant devant ses yeux. Plus le voyage devenait long, plus le ciel se voilait jusqu'à ce qu'il se mette à pleuvoir des cordes.
Enfin le véhicule s'arrêta devant le portail d'un établissement. Rien qu'à le voir de dehors, on pouvait deviner qu'il n'était pas fait pour les petites gens. Sans perdre de temps, la jeune fille sortit de la voiture, veste sur le dos avec capuche sur la tête. Le chauffeur l'aida à sortir sa valise ainsi qu'un sac long et mince, contenant un arc et des flèches, puis ce dernier s'en alla.
La voila maintenant lachée toute seule dans un endroit inconnu. Elle aurait très bien pu faire marche arrière et aller en ville. Mais voila les problèmes, si elle l'aurait fait, elle n'aurait pas eu le certitude d'avoir un toit sur la tête et en plus il pleuvait des cordes.
Marchand le plus vite possible avec ses deux bagages, la jeune fille se pressa de suivre les flèches indiquant le pensionnat. Elle ne savait pas si c'était le premier endroit où elle devait se rendre, mais elle voulait impérativement déposer ses valises et se mettre à l'abri. Marchand temps en temps une flaque d'eau, elle eut rapidement les pieds mouillés et sa capuche ne lui servit plus à rien au bout d'un moment.
Puis, elle arriva enfin à l'endroit voulu. Elle avança dans le hall du pensionnat puis déposa ses affaires par terre et retira sa capuche. Malgré sa veste, elle était trempée, d'ailleurs, quelques goutes de pluis tombaient sur le sol.


" Bin voila qui commence bien. J'espère que je vais moins galérer à trouver l'endroit où je dois me rendre."

Mais voila qu'un nouveau problème se posa, où devait-elle se rendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Mizuo Naoya
~ Petit lutin deviendra grand ~
~ Petit lutin deviendra grand ~
Mizuo Naoya

Vierge Cheval
Messages : 536
Date d'inscription : 04/08/2009
Age : 28
Localisation : Derrière toi...
Emploi/loisirs : La musique
Sentiments, humeur : calme...

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Musique
¤ Année & Etablissement ¤: Université Gakuen
¤ Autres/RPs ¤:

Par une pluie d'été Empty
MessageSujet: Re: Par une pluie d'été   Par une pluie d'été EmptyJeu 6 Aoû - 23:19

Hiwatari qui commençait à peine à reconnaître les lieux, en particuliers dans le pensionnat, se baladait dans le bâtiment en cette journée pluvieuse. Il n'était d'ailleurs pas le seul car d'autres adolescents, lycéens et même des membres du personnels croisaient le garçon de temps à autre. Celui-ci descendit les grands escaliers menant au hall et attérit alors prêt de la salle commune. Celle-ci n'était pas encombrée, il n'y avait que quelques élèves posés dans leurs fauteuils, occupés à lire un livre ou à pratiquer moultes activités diverses et variées. Le garçon hésita un instant à entrer mais se dit que cela n'en valait pas la peine... Une fois à l'intérieur, il en ressortirait. Il regarda alors derrière lui à la recherche de quelque chose de plus intéressant à faire. Il aurait bien été dire bonjour à Ran, mais ne l'avait pas vue de toute la journée.

- Les vacances sont plutôt ennuyeuse ici...


Lança t-il dans un profond soupir. Il s'avança vers l'entrée du hall et remarqua à cet instant, une jeune fille entrer en toute hate, trempée, portant avec elle ses bagages. Hiwa comprit qu'il s'agissait d'une nouvelle et l'observa de loin. Voyant que personne ne venait l'accueillir, il s'était dit qu'il allait pour aujourd'hui, jouer le rôle de Ran. Il s'approcha alors de la nouvelle.

- Bin voila qui commence bien. J'espère que je vais moins galérer à trouver l'endroit où je dois me rendre.

Lança t'elle en regardant sa veste et ses chaussures trempées.

- Tu verras, c'est plus facil que ça en a l'air. Lança Hiwa qui était arrivé derrière elle. Il affichait un petit sourire. Il te suffit de rejoindre le bureau du gérant au troisième étage.

C'était particulièrement amusant pour Hiwa. Il avait comme l'impression d'avoir déjà vécu une telle scène auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Par une pluie d'été Empty
MessageSujet: Re: Par une pluie d'été   Par une pluie d'été EmptyVen 7 Aoû - 14:28

A l'entente d'une voie derrière elle, la demoiselle sursauta. Elle ne s'était pas attendue qu'on l'interpelle, et encore moins de cette manière. A vrai dire, elle commençait même un peu à désespérer à voir une personne voulant bien l'aider. Remaque, elle commençait à avoir l'habitude de n'avoir personne à ses côtés pour l'aider. Elle n'avait pas besoin de se retourner pour savoir si la personne qui lui avait parlé était un homme ou une femme. Une voie plutôt grave mais douce à la fois, cela ne pouvait qu'être celle d'un garçon.
La jeune fille se retourna quelques secondes après la phrase de l'inconnue. effectivement, c'était bien un homme, ou plutôt un jeune homme. A en déduire de son physique, il devait avoir à peu près le même âge qu'elle, mais il ne fallait pas se fier aux aparences, peut-être qu'elle pensait mal. des cheveux presque noirs, un regard d'émeuraude, un teint pâle, de taille normale, voir même grand comparé à celle de la demoiselle. un jeune homme qui devait en faire craquer plus d'une, en espérant seulement que le caractère soit de même que montre ce physique.


" Heu ... Excusez moi, vous avez dit le troisième étage ?"

Ne s'étant pas attendu à ce qu'on lui parle, elle n'avait pas vraiment fait attention à ce que lui avait dit ce garçon. Elle était trop occupée à essorer ses cheveux et le jupon de sa jupe, tout en regardant un peu à droite et gauche pour trouver un panneau quel conque. Vraiment, ce lieu était très mal placé pour indiquer un lieu ou endroit particulier, bien qu'elle n'avait pas eu à se plaindre pour trouver le pensionnat. Mais pour le reste, c'était une autre paire de manches. certe, on venait de lui indiquer la troisième étage pour connaître elle ne savait trop quoi.
Le troisième étage ?! Vraiment, cela n'était pas très logique. Ils auraient pu mettre le gérant de la pension directement à côté de l'entrée au lieu de faire ballader les nouveaux venus avec leurs bagages jusqu'au troisième étage. mais peut-être que ce n'était pas le troisième étage. Elle avait simplement entendu la fin du nuémro de l'étage rien de plus, donc elle pouvait encore espérer que c'était au première étage qu'elle devait se rendre.


" En faites, je crois que la meilleur solution serait que vous m'accompagnez, au cas où que je me perde. Enfin si cela ne vous dérange pas."

Oui, c'était la meilleur solution. maintenant, il fallait savoir si ce jeune homme était d'accord ou non. et s'il ne voulait pas ? Et bien tent pis, elle trouverait bien toute seule, après tout, elle était une grande fille ...
Revenir en haut Aller en bas
Mizuo Naoya
~ Petit lutin deviendra grand ~
~ Petit lutin deviendra grand ~
Mizuo Naoya

Vierge Cheval
Messages : 536
Date d'inscription : 04/08/2009
Age : 28
Localisation : Derrière toi...
Emploi/loisirs : La musique
Sentiments, humeur : calme...

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Musique
¤ Année & Etablissement ¤: Université Gakuen
¤ Autres/RPs ¤:

Par une pluie d'été Empty
MessageSujet: Re: Par une pluie d'été   Par une pluie d'été EmptyVen 7 Aoû - 15:01

- Heu ... Excusez moi, vous avez dit le troisième étage ? S'étonna la jeune fille.

- Oui, j'avoue que moi aussi j'ai été surpris le jour au je suis arrivé. Rétorqua le garçon, toujours dans la bonne humeur.

D'un côté, ce n'était pas faux. Trouver le bureau du gérant au troisième étage pouvait paraître étrange. A son arrivée, Hiwa n'aurait jamais imaginé que ses clefs se trouvaient là haut et apparemment, il en était de même pour cette jeune fille. Hiwa la balaya rapidement des yeux et bloqua sur ses yeux. Des yeux impaires. L'un était de couleur marron, l'autre de couleur bleu. Ses longs cheveux noirs, qui lui arrivaient dans le bas du dos étaient trempés, ainsi que ses vêtements.
Hiwa ne connaissait pas encore parfaitement bien le pensionnat mais savait tout de même rejoindre le troisième étage, y étant allé récemment avec Ran. Il s'apprêta alors à proposer à la jeune fille de l'accompagner jusque là bas mais n'en eut pas besoin.


- En faites, je crois que la meilleur solution serait que vous m'accompagnez, au cas où que je me perde. Enfin si cela ne vous dérange pas.


Le garçon acquiesca d'un signe de la tête, toujours en affichant ce sourire cool. Il se proposa même de prendre les bagages de la jeune fille avant de monter les grands escaliers qui se présentaient à eux. De plus, à cette heure-ci, les couloirs ne devaient surement pas être trop surpeuplés, ce qui leur faciliterait bien la traversée de l'étage supérieur.

- Biensur, répondit Hiwa, Allons-y, tu risques d'attraper froid dans cet état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Par une pluie d'été Empty
MessageSujet: Re: Par une pluie d'été   Par une pluie d'été EmptyVen 7 Aoû - 18:54

Il avait été supris. Cela voulait dire qu'elle avait bien entendu troisième étage. Rien qu'à entendre ça, la jeune fille soupira intèrieurement. Monter trois étages avec sa valise plaine à craquer et son sac de tir à l'arc, voila qui n'allait pas être facile toute seule. Vrai pas logique cet établissement, c'était à croire que le directeur voulait tout faire pour faire faire du sport à ses élèves. Remarque, on dit que le sport c'est bon pour la santé.
Mais avant qu'elle ne dise quoi que ce soit, il y avait quelque chose qui n'avait pas passé inaperçu aux yeux de la demoiselle. Elle avait bien remarqué que le garçon avait gardé son regard au niveau de ses yeux. Oui, ils étaient impaire et cela pouvait choquer pas mal de monde, habitués à voir deux yeux de la même couleur. Mais bon, elle pouvait comprendre qu'il était rare de croiser une personne avec cette particularité physique, on pourrait même croire que cela la gênée d'être regardé parfois comme un monstre ou comme une bête de foire. Mais elle avait pris l'habitude et elle avait même appris à aimer cette particularité. Elle se disait même que cela faisait son charme. Malgré tout, elle ne pouvait s'empêcher de faire une remarque. A vrai dire, cela l'amusait beaucoup de voir la réaction des gens, surtout lorsqu'elle posait cette question :


" Qu'est-ce qu'il y ? J'ai quelque chose sur le visage ?"

Elle ne savait pas combien de fois elle avait pu la poser, cette question. Mais une chose était sûre, ses dix doigts ne seraient pas assez.

Puis, quelques instant plus tard, elle eut la réponse à sa question, une réponse positive. Il lui avait même proposé de prendre ses bagages. Quel gentleman. Là vraiment, quelle fille ne tomberait pas sous son charme ? Surtout avec le sourire qu'il affichait. A en faire baver plus d'une. Et pour tout dire, cela lui faisait aussi un petit quelque chose d'être aidé par cet homme, bien qu'elle préférait garder le jugement de ectte personne pour plus tard. Après tout, elle le connaissait à peine et elle ne savait même pas son nom.
En parlant de nom, elle ne s'était même pas présentée. Mais quelle imoplitesse. C'était à se demander si on lui avait bien appris la politesse.


" Merci beaucoup, c'est vrai que j'aimerais faire en sorte de me changer au plus vite. Au faite, moi c'est Shinpi, Shinpi Shiynmey. Enchanté !"
Revenir en haut Aller en bas
Mizuo Naoya
~ Petit lutin deviendra grand ~
~ Petit lutin deviendra grand ~
Mizuo Naoya

Vierge Cheval
Messages : 536
Date d'inscription : 04/08/2009
Age : 28
Localisation : Derrière toi...
Emploi/loisirs : La musique
Sentiments, humeur : calme...

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Musique
¤ Année & Etablissement ¤: Université Gakuen
¤ Autres/RPs ¤:

Par une pluie d'été Empty
MessageSujet: Re: Par une pluie d'été   Par une pluie d'été EmptyVen 7 Aoû - 19:21

- Qu'est-ce qu'il y'a ? J'ai quelque chose sur le visage ?

- eh bien... c'est pas tous les jours que l'on croise quelqu'un ayant les yeux vairons. Lança le garçon en esquissant une nouvelle fois un sourire. Mais je trouve que ça te va très bien.

Quelques instants plus tard, après avoir emporté les bagages et s'être avancé un peu plus dans le hall, juste avant d'entamer la montée des marches menant aux étages supérieurs, La jeune fille le remercia et se présenta.

- Merci beaucoup, c'est vrai que j'aimerais faire en sorte de me changer au plus vite. Au faite, moi c'est Shinpi, Shinpi Shiynmey. Enchanté !

- Pas la peine de me remercier, je ne pouvais quand même pas te laisser te débrouiller seule... Je m'appelle Aoki... Hiwatari Aoki, enchanté.

Une fois les présentations terminées, ils montèrent les escaliers jusuqu'au troisième étage qui encore une fois... était rempli de pas mal de jeunes. Ce couloir paraissait être un squatte pour les jeunes. La cause étant probablement la présence d'un club relativement important et fréquenté peut-être. Ils avançèrent alors le long du grand corridor. Pas mal de jeunes se tournèrent vers le garçon et certains même lui faisaient signe de la main, l'air joyeux. D'autres groupes de jeunes murmuraient des choses à son passage.

- Je ne connais pas encore bien l'établissement moi non plus. Ce chemin est l'un des seul que je connaisse vraiment. Je ne suis arrivé qu'il y a deux jours.
Lança t-il à l'attention de Shiynmey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Par une pluie d'été Empty
MessageSujet: Re: Par une pluie d'été   Par une pluie d'été EmptyVen 7 Aoû - 19:53

" Comment j'aurais fait ? Et bien je sais pas. Mais je pense que j'aurais réussi à me drébrouiller, enfin, je crois."

Il était vrai qu'elle n'avait jamais été sur d'elle. Bien qu'elle ait de la force dans les bras, grâce au tir à l'arc. Mais ayant été rabaissée depuis toute petite, elle n'a jamais eu à nouveau confianec en elle. A cause de ça, elle ne peut s'empêcher de manquer un seul entrainement de tir à l'arc, de peur qu'elle perde le coup de main. Elle aurait tout de même voulu prendre ne serait-ce son sac de sport, mais elle eut à peine le temps de dire ouf que le garçon avait déjà sa valise dans une main et l'autre bagage dans l'autre et qu'il commença à monter le premier escalier.
Il se présenta ensuite sous le nom de Hiwatari Aoki juste après que Shiynmey lui est demandé son nom. Bizarrement, elle trouva que ce nom lui allait bien. remarque, c'est assez étrange de trouver qu'un nom aille bien à une personne ou non.

La demoiselle suivit alors le garçon lors de la montée des marche. Là, ils n'échangèrent pas un mot. De temps en temps, ils croisèrent une personne dans l'escalier, mais rien de bien réougissent, our presque. C'était bien la première fois que Shiynmey voyaient autant de personnes dans un pensionnat lors des vacances d'été. Est-ce que toutes ces personnes avaient ratés leurs examens ? Cela serait tout de même suprenant qu'il y en ait autant.
Arrivé au dernier étage, ils croisèrent encore plus de personnes, dont certaines se retournèrent vers eux et firent un geste de la main en direction de Aoki. Ce dernier lui indiqua aussi qu'il était nouveau dans l'établissement.


" Un nouveau ?! Et bien, c'est un peu dure à croire en voyant toutes ces personnes vous faire signe. Serez-vous une personne populaire à cause de votre sourire Aoki-san ?"

Une question qui peu paraître étrange, mais pas si étrange que ça. Après tout, un sourire peut faire beaucoup de chose. Il peut rendre heureux une personne, faire pleurer voir même faire souffrir. cela dépend ce que l'on veut faire passer comme message. Mais en voyant le sourire dessiné sur les lèvres de ce jeune homme, on pouvait parfaitement comprendre qu'il ne cherchait pas à faire le mal autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Mizuo Naoya
~ Petit lutin deviendra grand ~
~ Petit lutin deviendra grand ~
Mizuo Naoya

Vierge Cheval
Messages : 536
Date d'inscription : 04/08/2009
Age : 28
Localisation : Derrière toi...
Emploi/loisirs : La musique
Sentiments, humeur : calme...

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Musique
¤ Année & Etablissement ¤: Université Gakuen
¤ Autres/RPs ¤:

Par une pluie d'été Empty
MessageSujet: Re: Par une pluie d'été   Par une pluie d'été EmptyVen 7 Aoû - 21:00

- Un nouveau ?! Et bien, c'est un peu dure à croire en voyant toutes ces personnes vous faire signe. Serez-vous une personne populaire à cause de votre sourire Aoki-san ?

Amusé, le garçon pouffa d'un léger rire. A vrai dire, il n'en savait rien non plus. Son sourire ? peut-être... son identité ? Ca, il en doutait, très peu de personnes dans cette académie était au courant de son histoire. Peut-être était-ce le KAT qui le rendait aussi populaire ? Probablement. Ce groupe était composé des cinq garçons les plus appréciés de l'académie. Comment avait-il fait pour se retrouver membre au bout de seulement deux jours ? Il ne savait pas vraiment quoi répondre à la question de Shiynmey. Il était même un peu gêné.

- Après tout... qui sait. Rétorqua t-il en rigolant.

Ils arrivèrent rapidement au bout du couloir, ou ils empruntèrent un nouvel escalier. La encore, ils croisèrent quelques élèves qui descendaient et d'autres qui stagnaient dans les escaliers, en train de raconter leur journée. En accédant à l'étage supérieur, ils atterrirent dans le dortoir des garçons. Aussi étrange que cela pouvait paraître, c'est à ce niveau que se trouvait le bureau du gérant, celui à qui il fallait s'adresser afin de récupérer sa clef de chambre. Ils avançèrent jusqu'au fond du couloir, ou se trouvait le bureau en question.


- C'est à lui que tu dois t'adresser afin de récupérer ta clef. Si tu veux, je peux t'accompagner.

Lança le garçon en désignant le gérant qui se trouvait un peu plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Par une pluie d'été Empty
MessageSujet: Re: Par une pluie d'été   Par une pluie d'été EmptyLun 10 Aoû - 15:25

[Désolé du retard, mais j'ai eu un imprévu ce week -__-"]

La réponse que lui donna Aoki fit légèrement rire Shiynmey. C'était bien la première fois qu'elle entendait une personne ne sachant pas ce qu'elle avait fait pour être aussi populaire. Mais peut-être qu'à lui, cela ne lui convenait pas d'être populaire. Mine de rien, à le voir, il avait l'air un peu réservé, mais seul un peu car s'il l'était complètement, jamais il ne serait venu à sa rencontre.

Ils montèrent un nouvel escalier. Encore, bon dieu cela n'en finissait pas ! Pourtant, la jeune fille avait juré d'être arrivé au bon étage. Allez, plus que quelques efforts et elle serait arrivé, c'était ce qu'elle ne cessait de se répéter dans la tête. Puis, les deux jeunes gens s'arrêtairent devant une porte. Hiwatari expliqua à Shinpi que derrière cette porte se trouvait le gérant de la pension. A l'entendre dire cela, la demoiselle avait presque envie de sauter de joie. Enfin, elle allait enfin pouvoir les clefs de sa chambre, elle pourrait enfin laisser tomber sa lourde valise et son sac de sport, bien que pour le moment c'était Aoki qui avait la charge de les transporter. D'ailleurs, ce dernier lui proposa même de venir avec elle demander les clefs de sa chambre
.

" Non merci, je pense que cela de durera pas très longtemps. Mais par contre, je veux bien que vous m'attendiez et ensuite m'accompagner jusqu'à ma chambre. Toujours si ça ne vous dérange pas. Autrement j'irais seule."

Shiynmey attendit quelques instant, le temps de la réponse du jeune homme puis tocca à la porte du gérant puis entra une fois qu'on le lui avait accordé de le faire. Très vite, elle tomba nez à nez avec le gérant, se trouvant derrière son bureau. ce dernier avait l'air un peu surppris de voir une élève trempée entrer dans son bureau. Mais il ne s'en soucia guerre longtemps. Shiynmey lui expliqua très vite la raison de ses vêtements mouillés et aussi qu'elle était ici pour avoir les clefs de sa chambre. Sans perdre une seconde, l'homme fit remplir un petit formulaire de présence et aussi signer un règlement à la jeune fille avant de lui remettre les clefs de la chambre 101. Il lui indiqua aussi qu'elle se trouvait au première étage. Encore des escaliers ...
Puis, la demoiselle salua l'homme et à peine qu'elle entrouvit la porte que le gérant l'interpela une dernière fois:


"-J'ai appris que M.Yamada, votre père, avait été agressé il y a peu de temps par un voleur. Est-ce qu'il va bien ?
- Mon père ? répéta-t-elle supprise de la question. Je suppose que oui. Normalement il doit rentrer chez nous en fin de semaine.
-Quel choc tout de même vous avez dû avoir. On m'a dit que c'était vous qui avez retrouvé monsieur couvert de sang.
- Oui, effectivement. On ne voit pas ça tout les jours. Mais si vous permettez, j'aimerais me rendre au plus vite dans mes appartements afin de me changer. dit-elle d'une voie légèrement exaspéré.
-Oui, bien sûr. Un rhume est si vite arrivé.

A peine que le gérant eu terminé sa phrase que la jeune fille quitta son bureau. A la voir, elle n'avait pas l'air très enchanté par cette dernière conversation. Elle se demandait surtout comment cet homme avait bien pu être au courant pour son beau-père. Remarque, si cet homme fréquenté les casinos, cela ne serait pas surprenant qu'il soit au courant de cette affaire. Sa mère avait tout fait pour l'ettoufer, mais vous connaissez les médias, rien ne leur échape ...
Revenir en haut Aller en bas
Mizuo Naoya
~ Petit lutin deviendra grand ~
~ Petit lutin deviendra grand ~
Mizuo Naoya

Vierge Cheval
Messages : 536
Date d'inscription : 04/08/2009
Age : 28
Localisation : Derrière toi...
Emploi/loisirs : La musique
Sentiments, humeur : calme...

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Musique
¤ Année & Etablissement ¤: Université Gakuen
¤ Autres/RPs ¤:

Par une pluie d'été Empty
MessageSujet: Re: Par une pluie d'été   Par une pluie d'été EmptyLun 10 Aoû - 17:45

Hiwa remarqua la jeune fille qui sortit à présent du bureau du gérant. il l'avait attendue dans le couloir, le temps qu'elle aille chercher ses clefs de chambre. Elle paraissait à la fois étonnée et mécontente. Cela ne faisait aucun doute pour le garçon. Vraiment ce gérant...il était du genre louche pour Hiwa. Il connaissait des choses qu'il ne devrait pas connaître et Shiynmey avait probablement eut le droit à son discours... Hiwa esquissa alors un léger sourire avant de s'adresser à la jeune fille.

- Ne t'en fais pas. Moi aussi je le trouve bizarre.


Après tout, lorsqu'il est arrivé à l'académie pour la première fois, il avait du faire face au gérant, qui ne s'était vraiment pas gêné pour dévoiler, devant Ran, les secrets du garçon...

Il s'empara une nouvelle fois des bagages de la jeune fille et lui fit signe de le suivre. Ils se dirigeaient à présent vers l'étage du dessous, le dortoir des filles. Ils empruntèrent alors une nouvelle fois les escaliers du bout du couloir pour déboucher sur celui des filles.


- Heu, dis moi... Ta chambre est à quel numéro ? Demanda le jeune homme en souriant de nouveau.

Plusieurs filles se trouvaient déjà présentes dans le couloir. La pluspart se tournèrent vers Shyinmey et Hiwa à leur passage et se murmuraient des choses.

- Regarde, c'est Aoki-Senpai !
- Va lui parler voyons...
- Ca va pas ? Et puis il est déjà accompagné...


Hiwa ne faisait pas vraiment attention à tout ces regards tournés vers lui. En réalité, il s'en fichait, c'était même à se demandait s'il remarquait que les autres le regardaient. Il gardait le sourire, et continuait d'avancer le long du couloir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Par une pluie d'été Empty
MessageSujet: Re: Par une pluie d'été   Par une pluie d'été EmptyLun 10 Aoû - 18:12

Shiynmey fut assez suprise des paroles de Aoki. Apparemment elle n'était pas la seule à avoir eu droit à une conversation plutôt confidentielle avec cet homme qui devait une vrai fuine. Enfin, heureusement qu'il ne connaissait pas la vérité sur l'affaire de son beau-père. D'ailleurs, Shiynmey venait à peine d'apprendre la version qu'avait donné sa mère au autorité. Pour une fois elle n'avait pas été bête d'avoir dit que c'était un voleur l'auteur de ce crime. mais elle aurait tout de même pu prévenir sa fille de la version officielle des faits.

"Oui, vraiment bizarre ce gérant. J'ai eu l'impression qu'il connaissait tout de moi. Ca fait vraiment froid dans le dos, brrr!."

Pour le moment, il fallait mettre ça de côté. Elle avait autre chose à penser. il fallait qu'ils aillent tout les deux à sa chambre. cela aussi c'était bizarre à dire. enfin, peut-être pas pour le jeune homme, mais pour Shinpi, ça l'était un peu. Elle n'avait jamais laissé entrer un garçon dans sa chambre. Seule la femme de ménage et sa mère avait le droit d'y entrer. Ha, sa chambre. Elle espérait tout de même que la chambre qu'elle allait avoir allait être toute aussi confortable que celle qui se trouvait dans la demeure de sa mère.
Ils reprient donc leur route. Entre couloir et escalier, Shiynmey commençait un peu à repérer les lieux, bien que parfois elle avait l'impression d'être complètement perdue.
Puis Aoki lui demanda le numéro de sa chambre lorsqu'ils arrivèrent au premier étage.


" Heu ... C'est la numéro 101, dit-e-elle en regardant le numéro se trouvant sur sa clef.

Lors de leur chemin dans le couloirs des dortoirs des filles, la demoiselle remarqua très bien toutes les filles qui se retournaient sur leur passage ainsi que leur murmur. Vraiment, Hiwatari faisait craquer les filles, et cela se comprenait. Il était beau, un style vestimentaire plutôt cool, il était serviable et en plus il avait un sourire à faire tomber par terre. Mais de là à être intimidé d'aller lui parler juste parce qu'il était accompagné de Shiynmey, cela la m'était mal à l'aise. C'était à croire que les filles se faisait une histoire. Si c'était le cas, elle le serait bien vite. Après tout, les filles sont de vrai garces entre elle, surtout lorsqu'il s'agit des garçon, ou plutôt d'un garçon en l'encurence Aoki en ce moment.


"Ano ... Aoki-san, dites-moi. Ca vous gênes pas qu'on vous regarde comme ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
Mizuo Naoya
~ Petit lutin deviendra grand ~
~ Petit lutin deviendra grand ~
Mizuo Naoya

Vierge Cheval
Messages : 536
Date d'inscription : 04/08/2009
Age : 28
Localisation : Derrière toi...
Emploi/loisirs : La musique
Sentiments, humeur : calme...

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Musique
¤ Année & Etablissement ¤: Université Gakuen
¤ Autres/RPs ¤:

Par une pluie d'été Empty
MessageSujet: Re: Par une pluie d'été   Par une pluie d'été EmptyLun 10 Aoû - 18:55

- Ano ... Aoki-san, dites-moi. Ca vous gênes pas qu'on vous regarde comme ça ?

D'un air étonné, le garçon jeta un petit coup d'oeil autour de lui. En effet, pas mal de monde étaient à présent tournés vers lui. Certaines filles rougissaient lorsqu'il croisait leurs regards, d'autres firent volte face, gênées. Il ne savait pas trop quoi répondre à cette question. Il ne faisait pas vraiment attention à ceux qui le regardaient, il ne s'en souciait pas. Et puis, malgré sa perspicacité, il n'était pas très doué pour connaître les sentiments des filles et bizarrement, il arrivait à ne pas se rendre compte à certains moments, que les autres le fixaient du regard. Il se tourna alors vers Shiynmey et rétorqua en esquissant un léger rire.

- Et bien... Je ne sais pas trop. Pourquoi, je devrais ?

Après avoir rejoint l'autre bout du couloir, car oui, les premières chambres, dans cette académie, se situaient toujours au fond du couloir, ils arrivèrent devant la porte portant le numéro 101. Hiwa laissa alors Shiynmey ouvrir la porte et une fois entrés, il y déposa les bagages de la jeune fille. La pluie tombait toujours violemment à l'extérieur. Le ciel était tellement couvert qu'on se croirait la nuit tombée. Il n'était pourtant que 16h00... On entendait, en accompagnement avec les gouttes qui venaient se fracasser contre les fenêtres de la chambre, les filles à l'extérieur qui parlaient entres elles, qui couraient, certaines regardant par la porte de la chambre par curiosité.

- Regarde, une nouvelle. Murmura une nouvelle fois, une fille de l'étage qui passait à cet instant.
- Qu'est-ce qu'elle fait avec Aoki-senpai ?


Hiwa, quand à lui, se retourna vers la porte de la chambre et lança à l'attention de Shiynmey.


- Bon, et bien voila. J'espère que tu te plairas à l'Académie. Si jamais tu as besoin d'aide, je suis à la chambre 251, juste au dessus d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Par une pluie d'été Empty
MessageSujet: Re: Par une pluie d'été   Par une pluie d'été EmptyLun 10 Aoû - 19:40

Aoki était surpris de sa question, mais elle aussi fut surprise de sa réponse. Comment pouvait-il ne pas s'apercevoir que toutes les filles se retournaient sur son passage. C'était à croire qu'il n'avait pas un champ de vision aussi développer que la normale. Et les murmure alors ? Il ne devait pas vraiment faire attention à ce que se disaient ces jeunes filles. Il était vrai que cela était mal d'écouter la conversation des autres. Mais là c'était différent. C'était à croire qu'elles faisaent ecprêt de parler assez fort pour qu'on les entende. Shiynmey n'avait vraiment pas l'habitude de ce genre de chose. Enfin,, dans les autres établissements qu'elle avait fréquentée, elle était devenue très vite populaire à cause de sa facheuse t'endence à désobéir aux règlements. mais elle n'avait été jamais vu comme une personne qu'on méprisait, comme c'était le cas en ce moment. Shiynmey n'allait certainement pas avoir beaucoup d'amie fille dans cette établissement. Et bien tant pis, de toute façon, peut-être qu'elle ne resterait pas longtemps ici. Peut-être que cet établissement ne serait qu'un nom de plus sur une liste parmis tant d'autre.

" Si vous devriez ?! Oui, un minimum. On peut facilement croire que vous êtes supérieur aux autres en ne faisant pas attention à ça. Enfin, après vous faites ce que bon vous semble. je ne suis pas vous."

Après la longue traversée du couloir, ils arrivèrent enfin à la chambre 101, ce qui n'était pas pour déplaire à la demoiselle qui n'avait qu'une hâte, prendre une bonne douche chaude pour se réchauffer de ses vêtements humides. Elle ouvrit la porte de sa chambre et laissa entrer le jeune homme en premier. Elle le suivit directement après.
La chambre était assez grande avec plusieurs lits. Bonjour la colocation ! Shiynmey aurait espérée être toute seule dans sa chambre. Ce n'était pas grave, elle allait faire avec. Tant que les filles avec qui elle allait partager sa chambre seraient sympathiques, tout irait bien.
Aoki déposa ses bagages pendant que Shiynmey se débarrassa de sa veste complètement trempée. Elle entendait parfaitement les autres filles passer devant sa chambre et ce qu'elles se disaient entre elle. Comme elle le pensait, elle n'était pas très bien vue dans le secteur. Puis, avant qu'il ne la quitte, Hiwatari lui indiqua que sa chambre était juste au dessus de la sienne et que si elle avait besoin de lui, elle ne devait pas hésiter.


" Merci beaucoup, mais je pense que je vais réussir à m'imposer. Après tout je suis également leur senpaï. Et si elles ne me respectent pas, je crois que je leur ferais une petite démonstration de tir à l'arc. Je dois avouer que cela fait longtemps que je n'ai pas eu de cible mouvente, dit-elle en rigolant. Bon pour être plus sérieuse, peut-être qu'un de ces jours je taperais sur mon plafond pour te faire venir."

Shiynmey le racompagna tout de même jusqu'à sa porte, ne se trouvant qu'à quelques pas, puis salua le jeune homme.

" Merci encore pour votre aide. Je ne sais pas comment j'aurais fait sans vous. Alors je vous dis à bientôt."
Revenir en haut Aller en bas
Mizuo Naoya
~ Petit lutin deviendra grand ~
~ Petit lutin deviendra grand ~
Mizuo Naoya

Vierge Cheval
Messages : 536
Date d'inscription : 04/08/2009
Age : 28
Localisation : Derrière toi...
Emploi/loisirs : La musique
Sentiments, humeur : calme...

Carte d'étudiant/de professeur
¤ Clubs/Métiers ¤: Musique
¤ Année & Etablissement ¤: Université Gakuen
¤ Autres/RPs ¤:

Par une pluie d'été Empty
MessageSujet: Re: Par une pluie d'été   Par une pluie d'été EmptyMar 11 Aoû - 22:06

Le garçon salua la jeune fille en souriant, et s'en alla. Dans le couloir, toutes les filles se tenaient positionnées à leurs portes de chambres, en admiration devant Hiwa. Celui-ci repensa à ce que lui avait dit Shiynmey un peu plus tôt. Qu'il devrait faire un peu plus attention à ce qu'il se passait autour de lui. En se remémorant ces paroles, il se tourna vers les filles qui le fixaient et leur fit un signe de la main en esquissant un nouveau sourire. A cet instant, la plus part d'entres elles sautèrent de joie et tout un groupe d'adolescentes vinrent à la rencontre du jeune homme qui se sentait maintenant pris au piège et qui regrettait déjà presque son geste. Une des jeunes filles se plaça même devant lui en compagnie de ses deux amies en lui tendant une lettre.

- Aoki-sama, je...je voulais vous donner ça je... s'il vous plait acceptez cette lettre !

Le garçon, étonné par le respect qu'avait cette fille envers lui, prit alors la lettre en la remerciant. La jeune fille partit ensuite en courant, gênée, en direction de sa chambre avant de s'enfermer. Hiwa examina la lettre d'un peu plus prêt, les autres filles regardant elles aussi d'un air empli de jalousie. Celle-ci était rose avec comme dessin, un coeur placé au centre. Il ne fit pas attention plus que ça et tenta d'avancer le long du couloir, parmi la horde de filles qui se tenaient autour de lui. Seulement, en voyant leur camarade donner la lettre d'amour destinée à Hiwa, les filles qui avaient jusqu'alors hésités à lui donner les leurs fondirent sur lui à leur tour.

Au bout de quelques instants, le garçon parvint, non sans difficulté, à sortir de cet étage. Ouf, il pouvait respirer ! De retour au dortoir des garçons, il se dirigea vers sa chambre, la numéro 251. En entrant dans celle-ci, il déposa le paquet de lettres sur son bureau sans même pour autant prendre la peine de les lire et se jeta sur son lit. Il était éreinté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Par une pluie d'été Empty
MessageSujet: Re: Par une pluie d'été   Par une pluie d'été Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Par une pluie d'été
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» [Texte] La pluie
» •• CHASTE ABERRATION •• | Une vie est une pluie d'illusions, toutes bariolées aux tonalités de leur possesseur. |
» Une pluie de larme. | Sanka.|
» Une pluie d'étoiles filantes {°__PV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ¤ Wonder Garden ¤ :: • Antiquités :: Archives 2OO9-2O1O-
Sauter vers: